May 29, 2017

En préparation d’une opération chirurgicale la sophrologie est une méthode de plus en plus utilisée et presque incontournable. En effet, préparer son corps et son mental à affronter l’épreuve du bloc opératoire a plus qu’un rôle préventif, mais un rôle majeur car cela diminue les risques chirurgicaux et post opératoires. Car on sait maintenant que l’algodystrophie, par exemple, est une pathologie liée au stress, une réaction de l’organisme au stress. Dans mon cabinet, en séances individuelles j’ai eu l’occasion de proposer et préparer des personnes en vue d’une grosse opération. Nous avons travaillé sur l’angoisse de l’opération, en faisant des séances sur la détente, la respiration, la relaxation, mais aussi sur des sophro projections futures en visualisant la rééducation par exemple. Dans ce genre de séance la personne pouvait se visualiser en train de marcher sans boiter en essayant de décortiquer le mouvement. Nous avons également travaillé des séances de visualisation comme le lieu ressource, l’image de détente à pratiquer au moment précédant l’anesthésie.
Avec la sophro activation vitale nous avons stimulé le corps dans son travail d’autoguérison et cicatrisation. Nous avons pu aussi faire un travail sur la douleur; l’écoute du corps avec un travail également sur l’image corporelle car avec  l’opération  le schéma corporel va se trouver modifié. C’est une approche passionnante et j’ai pu constater que les patients allaient affronter l’épreuve de l’opération avec moins d’angoisses et de craintes, moins stressés le jour J et de nombreux chirurgiens conseillent à leurs patients de pratiquer avant l’opération des séances de sophrologie. D’ailleurs les anesthésistes aussi le confirment, s’endormir calme et confiant réduit les effets indésirables des réveils difficiles. Le patient se sent actif dans la gestion de sa douleur, grâce à la sophrologie et aux différents exercices proposés et non plus passif.

 

Auteur : Valérie ROBERT, Sophrologue.

Les commentaires sont fermés