April 23, 2017

Témoignage de Gaëlle Piton, sophrologue et journaliste exerçant à Paris.

Depuis combien de temps exercez-vous le métier de sophrologue ? Quel fut votre parcours professionnel jusque là ?

Cela fait bientôt un an que j’exerce ce métier. Je mène d’autres activités en parallèle puisque je suis également coach formé à l’Université Paris 8 dans le cadre du DESU Pratiques du coaching et journaliste spécialisée danse et bien-être. Jusqu’ici j’ai accompagné des compagnies chorégraphiques en production et diffusion. J’ai notamment travaillé pendant 3 ans aux côtés de Carolyn Carlson.

Comment êtes-vous venue à la sophrologie ?

Je suis venue à la sophrologie car j’accompagnais souvent des équipes artistiques en tournée. J’étais confrontée au stress, à l’anxiété, aux doutes des artistes. Bien souvent il me fallait les rassurer en loge, les aider à se poser les bonnes questions sur leur travail de création, leur carrière d’artiste, leur identité etc… Cela dépassait largement mon rôle de chargée de production. En même temps c’est ce qui me plaisait le plus dans ce métier : l’accompagnement. Je me suis dit que la sophrologie pouvait être un outil intéressant pour les accompagner. J’avais moi-même été voir une sophrologue au moment où j’ai commencé mon émission radio en direct à la radio. Au début je ne pensais pas devenir sophrologue. Ce genre de formation révèle parfois de jolies surprises.

Vous êtes journaliste spécialisée dans la danse. Avez-vous exercé votre activité de sophrologue auprès de danseurs ?

Actuellement j’ai dans ma clientèle pas mal de danseurs à la fois en sophrologie et en coaching. On ne se refait pas ! (rires). J’aime dire que je suis une sophrologue « tout-terrain » car j’accompagne toutes sortes de problématiques personnelles ou professionnelles. Ce qui m’intéresse, c’est avant tout l’humain dans sa globalité.

Comment se traduit le stress chez les danseurs ? Comment les accompagnez-vous ?

Un danseur est un individu avant tout. Au niveau des manifestations de stress il n’y en a pas une en particulier. Cela est propre à chacun. Je les accompagne comme on accompagne les sportifs, en tenant compte de la spécificité de leur discipline. Le corps est l’outil du danseur, son moyen d’expression…mais ce qui m’intéresse encore une fois c’est le danseur en tant qu’être humain dans sa globalité.

Est-ce que la pratique de la danse permet de vivre moins stressé ?

Je ne sais pas si on peut dire cela dans l’absolu. Il y a des gens qui stressent rien qu’à l’idée de danser. Ce que je crois profondément, c’est que la danse est un profond véhicule d’émotions et un langage universel.

Si vous deviez donner une définition de la sophrologie, quelle serait-elle ?

La sophrologie est une méthode de relaxation dynamique inspirée de nombreuses techniques utilisées dans une forme adaptée à la vie moderne et occidentale. Elle est basée sur des exercices de respiration, de relâchement musculaire, sur des postures spécifiques, des mouvements et des techniques de visualisations (avec l’ensemble des sens) et de concentration. C’est surtout une philosophie de vie, une façon de poser un regard neuf, plus conscient sur le monde qui nous entoure afin d’être plus en accord avec soi-même, ses valeurs, sa place dans le monde.

Qu’est-ce qu’un bon sophrologue pour vous ?

Un bon sophrologue doit avoir suivi une formation solide et continuer à se former tout au long de sa vie. Un travail sur soi est indispensable quand on se lance dans l’accompagnement. Il faut soi-même se « nettoyer ». De la même façon, la supervision permet de garantir un espace d’écoute, de sécurité et de prendre constamment du recul sur sa pratique. Enfin, un bon sophrologue pratique les techniques de sophrologie.

Comment envisagez-vous votre activité de sophrologue dans les années qui viennent ?

Je trouve que j’ai beaucoup de chance de faire un si beau métier. Ma pratique s’enrichit chaque jour et je souhaite continuer ainsi. Le lien sophrologie/coaching est très intéressant et je pense que je vais continuer à l’approfondir.

Le site internet de la sophrologue : www.gaellesophrocoach.com

Les commentaires sont fermés