December 9, 2016

La sophrologie s’intéresse à l’étude de la conscience, et s’inspire de la phénoménologie et de la psychologie. Elle est également issue de techniques comme : l’hypnose, différentes pratiques de méditation orientales, et de relaxation occidentales. Parmi les diverses formes de relaxation occidentales, j’apprécie particulièrement la méthode Vittoz. Mise au point par le Dr Roger Vittoz, ce mode de relaxation invite à la prise de conscience du corps et de l’environnement, dans l’instant présent en :

  • écoutant ses sensations
  • vivant pleinement l’instant
  • reprenant sa vie en main

Développer la conscience de soi

Vittoz met en avant l’importance du contrôle cérébral. Ici, le mot « contrôle » est à comprendre dans le sens de « exercer une surveillance ». Selon le Dr Vittoz, le contrôle cérébral est :

« une faculté inhérente à l’homme normal, destinée à équilibrer le cerveau inconscient et le cerveau conscient. Chaque idée, impression ou sensation peut être contrôlée par la raison, le jugement, la volonté, c’est-à-dire qu’elle peut être jugée, modifiée ou écartée. »

Bien sur, le contrôle cérébral s’effectue tout en douceur, avec patience et dans un regard bienveillant porté sur soi-même. Cette méthode de relaxation est efficace, à raison d’une pratique quotidienne des exercices pendant 10 à 15 minutes. Elle permet de ressentir un mieux-être dès les premières semaines. Les exercices aident à rétablir le déséquilibre qui existe entre le corps et l’esprit. Les différentes étapes dans une séance type sont les suivantes :

  1. L’installation de la détente : détente du corps et des tensions musculaires. L’objectif est de se rendre disponible, de s’accorder un temps pour vivre l’expérience proposée.
  2. La mise en place de la « réceptivité » (sentir au lieu de penser) : accueil du monde par les sens, accueil de son corps par les sensations corporelles. Il s’agit ici de développer une présence plus objective à soi et à son environnement. Ainsi, un équilibre s’installe entre le monde extérieur et l’espace intérieur du corps.
  3. L’instauration de l’état de contrôle, appelé « émissivité » (utiliser au mieux sa pensée) : le praticien propose des exercices simples, dont le but est d’alterner une concentration sur une partie du corps et l’accueil de cette même partie après concentration. Cette étape permet d’accéder à la maîtrise du champ de sa conscience, dans l’instant présent.
  4. La reprise consciente : la reprise est une étape très importante, pendant laquelle l’on va reprendre peu à peu le contact avec le monde extérieur et où l’on se réapproprie son corps en mouvement.

La sophrologie et la relaxation se complètent. J’utilise l’une et l’autre de ces approches, selon les besoins des personnes rencontrées. Cependant, la relaxation Vittoz offre un panel d’exercices simples particulièrement indiqués pour traiter l’anxiété ou l’angoisse, les troubles de la mémoires ou de la concentration, ou lorsqu’il y a des difficultés à prendre des décisions.

Exemple d’exercice de réceptivité sensorielle

« Je vous propose de vous installer confortablement … Détendez tout le corps, partie par partie soit en descendant de la tête vers les pieds (sens des ordres moteurs, pour mieux « relâcher » les pensées envahissantes), soit en montant des pieds à la tête (sens des informations sensorielles, pour apprendre à mieux accueillir votre corps) … Accueillez, laissez venir, recevez votre environnement par tous vos sens … Prenez conscience des organes des sens … Sentez comment ceux-ci sont relâchés, mobiles, sans fixation, sans effort, sans association d’images … Accueillez le positif que cet exercice vous a apporté. Vous pouvez vous étirer si vous en ressentez le besoin … Faites naître un sourire sur votre visage puis ouvrez les yeux. »

La conscience de soi : http://cirrie.buffalo.edu/encyclopedia/fr/article/109/
Auteru : Marjorie REGENT.

Les commentaires sont fermés