May 28, 2017

Le troisième plan Cancer mis en place par le gouvernement depuis 2014 et pour les 5 années à venir avait déjà souligné l’importance des soins oncologiques de supports, autrement dit les soins complémentaires que l’on propose désormais aux personnes atteintes de cancer pour soulager les effets des traitements et favoriser le processus de rétablissement.

Le quotidien national La Croix fait écho aujourd’hui d’une étude menée pendant près de 6 mois auprès de 14 femmes atteintes d’un cancer. Ces femmes ont suivies via la société l’Effet Papillon des séances régulières de sophrologie, de socio-esthétique et l’utilisation du réseau social Bliss. L’étude révèle que ces patientes étaient beaucoup moins stressées et mieux dans leur peau.

Le 25 juin prochain à Nantes seront présentés les résultats définitifs lors d’un congrès dédié aux soins palliatifs.

Pour l’heure, consultez ici l’article du quotidien la Croix en cliquant ici et consultez le site internet de l’Effet Papillon

www.leffetpapillon.net

 

 

Les commentaires sont fermés