March 28, 2017

Lors de l’accession de Jo-Wilfried Tsonga à la demi finale de Roland Garros, une grande partie de la Presse s’est fait l’écho de la métamorphose du joueur.

D’après les journalistes, il aurait traversé les différents matchs de cette édition 2015, plus détendu et plus serein. Une nouvelle attitude en quelque sorte pour le joueur. Son entraîneur précise que la sophrologie l’a en effet accompagné pendant toute sa préparation mentale pour cette compétition.

Même si il s’est incliné devant le Suisse Stan Wawrinka, il rejoint ainsi le petit cercle de joueurs adeptes de la sophrologie comme Yannick Noah ou encore Cédric Pioline.

Consultez  l’article du site de France Info en cliquant ici

Les commentaires sont fermés