Serez-vous sophro addict cette année ?

  • bonne année 2014

2014 est enfin lancé !

Avant toute chose, Sophrologie Actualité et son équipe vous souhaitent une belle, heureuse, douce et zen année !

Il sera plus que jamais nécessaire de prendre soin de soi, de se faire du bien, mais aussi de faire attention au bien-être de ceux qui nous sont proches et de ceux qui partagent notre quotidien professionnel.

Dans un billet daté de mars 2013,  pédopsychiatre Marcel Rufo nous enjoignait amicalement à devenir sophraddict (c’est ainsi qu’il contactait les mots sophrologie et addiction).

Marcel émettait ce vif conseil surtout auprès des étudiants (le billet étant paru sur le site de l’Etudiant) afin qu’ils renoncent à des addictions très pernicieuses : l’alcool et les herbes folles, cause de tant de dysfonctionnements et de drames.

Il a raison. Il n’est pas nécessaire de perdre le contrôle de soi pour vivre mieux les situations qui se présentent.

La sophrologie c’est l’inverse, écrivait-il. En la pratiquant je me recentre, je me décontracte et je vais sereinement vers les épreuves de ma vie.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’apport de la sophrologie dans la prise en charge des addictions, nous vous invitons d’ailleurs à lire ou relire le texte du sophrologue Jean-Michel Schlupp publié récemment sur Sophrologie Magazine.

Le conseil de Marcel Ruffo peut être suivi même si on ne consomme pas ces produits à forte teneur en illusion.

La pratique de la sophrologie tout au long de l’année nous permettra de tenir le stress à bonne distance. Elle sera notamment une alliée pour le lycéen au moment des examens du baccalauréat. Elle sera également un recours efficace en entreprise quand la charge de travail sera plus lourde.

Alors, serez-vous donc sophro addict cette année ?

2017-06-20T14:47:17+00:00 03/01/2014|Bien-être|