Tako tsubo et sophrologie

Le corps et le mental sont intimement liés.  

Certains évaluent, à ce titre, que près de 80 % des maladies seraient d’origine psychologique. L’effet placebo n’est lui, plus une légende puisqu’ un grand nombre de cohortes scientifiques ont pu faire écho de l’impact du mental pour lutter contre une maladie.

Un nouveau phénomène détecté au Japon fait aujourd’hui parler de lui: le tako tsubo. Ce syndrome  toucherait  essentiellement les femmes ménopausées. Ces dernières développeraient des complications cardio-vasculaires comparables à un infarctus,  à la suite d’un choc émotionnel et notamment d’une rupture sentimentale ou de la perte d’un être cher.

La sophrologie étant une technique psycho-corporelle, l’accompagnement d’une personne en souffrance sentimentale par des techniques sophrologiques pourrait  permettre d’éviter ces complications cardiaques.

La sophrologue Catherine Aliotta a rédigé pour le magazine The Huffington Post un article complet sur le rôle de la sophrologie pour surmonter ses peines de cœur, cliquez ici pour le consulter et découvrir plus en détail ce phénomène du tako tsubo.

HV

2016-03-04T13:42:56+00:00 04/03/2016|Séniors|