Parviendrez-vous à déconnecter du travail cet été ?

  • se déconnecter des technologies

Le droit à la déconnexion est en vigueur depuis le 1 janvier 2017, seulement pas sûr que les Français parviennent à couper avec le travail durant leurs congés. Pourtant, si la « digital detox » fait parler d’elle, c’est parce qu’elle contribue grandement au bien-être des salariés.

Si trois-quarts des Français ne se voient pas partir en vacances sans leur smartphone, c’est principalement en raison de leur travail. C’est ainsi que 7 Français sur 10 admettent consulter durant leurs congés leurs mails une fois par jour, incluant leur messagerie professionnelle*.

Les femmes semblent plus enclines que les hommes à faire une vraie coupure. Elles sont ainsi 65% à réaliser une vraie déconnexion contre seulement 34% des hommes selon le dernier sondage Qapa.fr.

Pourtant l’utilisation des technologies peut avoir un réel impact sur le bien-être et la santé des salariés. Certaines études ont mis en évidence un lien étroit entre cette habitude et l’augmentation du stress, de l’anxiété ou encore des risques cardio-vasculaires.

Face à ce constat, certaines entreprises proposent désormais des services de gardiennage de smartphone avec la possibilité de recevoir en échange un téléphone des plus basiques pour réaliser ses appels. D’autres organisent des séjours prohibant l’utilisation des technologies.

Pour apprendre à lâcher prise avec les outils numériques, la sophrologie peut s’avérer particulièrement utile. Elle permet, en effet, de gérer les émotions responsables de l’addiction aux technologies comme la frustration ou la peur. La sophrologie peut également être bénéfique aux salariés qui souhaitent vivre pleinement leurs vacances, la méthode invitant avant tout à se reconnecter à soi-même.

*étude “Digital Detox : Unwind, Relax and Unplug” menée par MacAfee

Reportage CNews sur la déconnexion pendant les vacances :

2017-07-11T16:18:32+00:00 11/07/2017|Travail|