May 24, 2016

Sophrologie pour palier au stress des examens

Le thème du stress traité par la Sophrologie est très certainement le sujet le plus abordé pour communiquer sur la sophrologie dans les divers médias. En effet, vous aurez constaté qu’il est très courant de lire dans des magazines ou sur le net, d’entendre à la télévision ou à la radio, les mérites des outils sophrologiques pour « combattre » le stress. Un des « sous-chapitres » les plus porteurs de la notoriété de la sophrologie auprès du grand public, est la gestion du stress face aux examens ; notoriété relayée par le monde sportif et artistique. Tous les grands sportifs et les acteurs optimisent leurs performances grâce à la préparation mentale.

Sentir le cœur battre trop fort, avoir la sensation de ne plus rien savoir, devoir tout retenir, avoir les idées claires, être concentré, préserver ses moyens, gérer son temps… Voici quelques symptômes et quelques volontés décrits par vos clients en période d’examen.

Comment abordez vous le travail d’accompagnement de ces clients ? Vous avez sans doute constaté que tout en personnalisant votre travail autour de votre client, vous orienterez votre protocole généralement de deux manières différentes :

  • soit votre client passe un examen en voulant mettre toutes ses chances de son côté et souhaite approfondir sa maitrise corporelle et mentale
  • soit votre client a le souvenir de ses réactions handicapantes lors d’un examen précédant et a peur de renouveler cette expérience.

Vous comprendrez que dans le premier cas, le protocole sera plus court et plus simple que dans le second cas, c’est aussi ce type de protocole qui servira pour des séances de groupe.

Le second cas vous amènera à travailler sur la réparation des angoisses de votre client, vous pourrez alors façonner une partie du protocole comme s’il s’agissait de réparer une phobie.

Apprendre à gérer son stress pour passer un examen est un travail qui se réalise dans le temps. Il est évident qu’il vous ait impossible de préparer un client de manière complète et approfondie du jour au lendemain, car c’est l’entraînement qui permettra l’efficacité de vos outils.

Mais qu’en est il pour ces clients pour qui le stress monte dans la dernière ligne droite avant le passage de l’examen ? Dix jours, huit jours, trois jours avant leur épreuve, ils vous appellent paniqués, vous demandant un rendez-vous urgent. Est il judicieux de leur fermer la porte prétextant le manque de temps pour s’entraîner ? Refuser de le recevoir par manque de place dans votre planning est plausible… Mais faire culpabiliser un client parce qu’il s’y prend trop tard n’est pas très opportun…

Le sophrologue est là pour transmettre des outils adaptés à son client, donc en une seule séance vous pouvez déjà en faire beaucoup. Vous aurez peut être la sensation de vous adresser à lui comme un coach sportif, vous aurez juste le temps de lui transmettre la base de vos outils et quelques bons points de repère, et, bien sur, vos grands encouragements !!!!

Vous pouvez aussi rencontrer des clients que vous accompagnerez sur le premier modèle de protocole, puis ils se découvriront des angoisses particulières avec l’approche de la date de l’examen, et vous adapterez votre travail.

Quelque soit le type d’accompagnement que vous aurez choisi pour votre client, ce dernier se trouvera soutenu, écouté et motivé, et il repartira avec plus de connaissance sur lui qu’à son arrivée dans votre cabinet ou dans votre formation. Les outils que vous lui aurez transmis lui serviront à court terme et à long terme.

Auteur : Juliette HUOT-FADDA, Sophrologue.

Les commentaires sont fermés