August 24, 2016

Le mot « senior » est un mot en lien avec l’âge qui désigne une catégorie de personne et qui recouvre des réalités différentes. Elles vont des cadres dynamiques, expérimentés aux jeunes retraités jusqu’aux personnes les plus avancées en âge.
Hors le monde de l’entreprise, on peut désigner les séniors comme des personnes « plus âgées ». On pourrait les appeler les ainés mais nous parlerons ici de seniors.

L’entrée dans cette catégorie se fait toujours plus ou moins facilement selon que l’on est en forme, en bonne santé, que l’on a des projets à réaliser, une famille, des amis, des relations sociales, des activités, etc.

A la saison automnale proposer des séances de sophrologie aux seniors leur permet de rentrer dans cette période avec plus de facilité. C’est une période très délicate car l’hiver suit et il est toujours un moment difficile pour les seniors, car il y moins de lumière, moins de sorties… et plus d’isolement.

À cette période de l’année et de la vie, il y a différentes situations qui génèrent beaucoup de stress en voici quelques unes et la liste n’est pas exhaustive :

  • La confiance en son corps est mise à mal, il vieillit et ne réponds plus aussi bien qu’avant, on ne le reconnaît plus vraiment dans le miroir. Le doute s’installe sur ses propres capacités, les peurs se développent, l’anxiété arrive.
  • L’isolement vient accentuer ce passage c’est une source de tensions et de repli sur soi.
  • Les problèmes de sommeil apparaissent, les nuits sont plus courtes, hachées elles laissent place à la rumination des pensées qui peuvent vite devenir parasites.
  • La concentration devient elle aussi plus difficile, la mémoire moins fiable.
  • Les soucis de santé peuvent apparaître, même bénins, mais souvent accompagné d’une prise de médicaments « à vie ».
  • Le lot d’examens à faire pour le suivi de la santé peut devenir lourd.

Loin de dresser un tableau noir de cette étape de la vie, liée au vieillissement de chacun, il y a derrière une réalité à prendre en compte car il est possible d’intervenir grâce à une prise en charge ciblée et en pleine conscience. C’est une période où il y a des deuils à faire qui ne sont pas facile, un peu comme une mue … il faut se préparer à se glisser dans une autre peau.

Si, dans son existence, on n’a pas eu l’occasion d’apprendre à se poser, à s’arrêter pour faire le point, à se détendre, à prendre du temps pour soi, à relâcher ses tensions, il est difficile de le faire seul dans un moment de fragilité comme celui-ci.
Les clubs de seniors, les associations qui proposent des séances de sophrologie seront d’une grande aide pour traverser ces étapes.
La pratique de la sophrologie peut être une réponse tout à fait adaptée à ce public. Elle apporte un mieux-être immédiat à ceux qui l’a pratique. Facile à mettre en place, douce et basée sur l’écoute, non invasive, elle permet aux seniors de se poser, d’être à l’écoute de leur corps, de se ressourcer dans un environnement calme et bienveillant.

Un rendez-vous hebdomadaire donne un rythme non contraignant et souvent attendu. La visualisation d’images positives, utilisées en sophrologie, est aussi l’occasion de faire appel à des images de leurs vécus que les seniors ont plaisir à se remémorer. Le travail respiratoire permet aussi de sentir, de ressentir le « souffle de la vie » toujours présent en eux.

Les séances de groupe sont aussi une bonne approche pour ce public. Elles permettent en plus des séances individuelles de sortir de l’isolement, de se retrouver, de parler de soi. Un échange bienveillant entre personnes qui vivent des choses similaires.

Mais au-delà du « mieux être » la sophrologie leur permet de reprendre un contrôle sur eux-mêmes. Agir, ne pas uniquement subir, prendre « un temps pour soi » et lâcher prise pour alléger le corps et l’esprit. Les seniors en ressortent grandis – on ne cesse jamais de grandir –, plus sûr d’eux, apaisés… un accompagnement pour passer l’hiver au chaud.

Auteur : Sandrine CORDANI, Sophrologie.

Les commentaires sont fermés