March 28, 2017

Certaines femmes vivent leur grossesse sous l’angle de la découverte, de l’épanouissement et de l’excitation pour l’arrivée de leur enfant. Pour d’autres, ces images d’Épinal souvent véhiculées voire quelque peu fantasmées, semblent fort éloignées de leur propre réalité.

Les femmes qui,  jusque à leur début de grossesse, avaient réussi à contrôler leur silhouette et se satisfaire du résultat, peuvent effectivement moins bien vivre et ressentir ces changements physiques. Ventre et seins qui gonflent, masque de grossesse…autant d’éléments perturbateurs qui viennent bousculer l’estime que l’on a de soi.

Cet état est bien souvent lié à l’angoisse, qu’après l’accouchement, on ne retrouve plus le corps que l’on avait avant. D’autant plus que pour certaines, c’est souvent le regard de leur conjoint face à cette métamorphose physique qui engendre cette problématique.

Pour contrôler ses angoisses, vivre plus sereinement ces changements, et retrouver l’estime que l’on a de soi, la sophrologie peut se révéler bénéfique. Elle réoriente, en effet, le regard sur ces transformations qui sont, somme toute, naturelles et qui permettent d’accueillir l’arrivée de l’enfant dans les meilleures conditions.

La sophrologie permet, en outre, de se projeter positivement après l’accouchement et se voir à nouveau gérer sa ligne et retrouver facilement et progressivement le corps que l’on avait avant.

L’accompagnement sophrologique devient ainsi le partenaire d’une grossesse mieux vécue, plus épanouie et potentiellement plus propice à l’accueil et la venue de l’enfant.

 

Fxj

Les commentaires sont fermés