La Chambre Syndicale de la Sophrologie enregistre une nouvelle victoire

  • logo CIPAV

Reconnaître le métier de sophrologue comme profession libérale est une nouvelle avancée obtenue par la Chambre Syndicale de la Sophrologie.

Le 14 avril dernier la Chambre Syndicale de la Sophrologie eut un rendez-vous avec Jean-Claude GENET, Directeur de la CIPAV, afin d’obtenir l’inscription de la profession de sophrologue dans la liste des professions affiliées par l’organisme.

Le Directeur de la CIPAV avait alors répondu à la Présidente de la Chambre, Catherine Aliotta, que « cette inscription n’est pas encore possible car tous les sophrologues ne relèvent pas encore de la caisse ».

Mais les choses ont évolué très positivement depuis.

En effet la Direction Générale de la Sécurité Sociale vient d’annoncer qu’au premier trimestre 2015 un décret ministériel entérinera l’affiliation des sophrologues à la CIPAV.

Le métier de sophrologue sera donc désormais reconnu comme profession libérale.


Source : La Chambre Syndicale de la Sophrologie.

 

2017-07-21T10:39:21+00:00 30/09/2014|Métier|