C’est ainsi que l’on pourrait résumer l’action corrective mise en place par Yohann Diniz pour pouvoir revenir au premier plan dans la discipline qui est la sienne : le 50 kilomètres marche. Et cela a fonctionné puisque le champion a conservé son titre européen lors de la compétition qui eut lieu à Barcelone au début du mois d’août. Diniz avait raté complétement les jeux olympiques de Pékin et avait été relégué après la dixième place lors des championnats du monde à Berlin en 2009. C’est suite à ces contre performances que l’athlète s’est mis à pratiquer la sophrologie. Il a d’ailleurs déclaré ceci à RMC : J’avais besoin de ça car je sentais qu’il me manquait quelque chose pour aller chercher une médaille. J’avais une perte de confiance en moi. Je ne me reposais jamais mentalement et le jour de la compétition, j’étais cramé. Souhaitons que son sophrologue l’accompagne jusqu’aux prochains Mondiaux de 2011.

Source : RMC