May 28, 2017

Plus de 12 millions de français seraient concernés par les insomnies*.

Qu’elles soient chroniques ou passagères, le réveil difficile du lendemain et le manque de vitalité dans la journée font souvent prendre conscience de l’importance d’une nuit de sommeil réparatrice.

Un sommeil agité peut avoir des causes diverses. En revanche, pour la plupart des insomnies dites « primaires« , c’est à dire sans cause apparente, l’origine principale détectée serait une mauvaise gestion du stress. Une étude menée par Psychomatic Medicine révélait, à ce titre, que la grande majorité des insomniaques avaient tendance à davantage ressasser et se focaliser sur les événements négatifs de leur vie. Une autre étude menée par l’Institut National de Prévention et d’éducation pour la santé a souligné  qu’un plus d’un tiers des Français souffrant d’insomnies les mettaient en lien direct avec le stress auquel ils étaient confrontés.

Face à ce constat, la sophrologie semble être une technique appropriée pour les personnes n’arrivant pas à trouver le sommeil ou se réveillant au cours de la nuit.

La sophrologie offre , en effet, des outils spécifiques pour préparer mentalement le retour à un sommeil réparateur.

Son intérêt majeur reste néanmoins la gestion du stress et des problématiques quotidiennes qui pourraient venir gêner ou compliquer le sommeil.

Le dernier ouvrage de la sophrologue Catherine Aliotta, Sophrologie et Sommeil, permet ainsi de balayer toutes les problématiques liées au sommeil autant pour les enfants, les adultes ou les seniors. Des exercices clairs et détaillés viennent illustrer des séances présentées sous forme de protocole, permettant d’avoir accès progressivement à toutes les clefs nécessaires pour retrouver ou aider à retrouver des nuits plus réparatrices, ou du moins certainement plus longues.

 

Couverture avec bord

*Source Opinion Way 2014

Les commentaires sont fermés