Procréation Médicalement Assistée et Sophrologie

  • test de grossesse

Désirer un enfant plus que tout et se heurter au choc de l’infertilité est une épreuve souvent douloureuse pour un couple. Le chemin de la Procréation Médicalement Assistée (PMA) que de plus en plus de femmes et d’hommes empruntent chaque année est long, semé d’embuches et complexe. Il peut-être vécu comme un parcours où les actes médicaux, tests et traitements transforment le quotidien en une succession de combats, petits et grands. Stress, tristesse, déception, jalousie, mais aussi espoir et attente.

Difficile parfois pour ceux et celles qui ont entrepris cette aventure de ne pas perdre pied, noyés par les émotions et les effets secondaires des traitements. La Sophrologie est alors une méthode d’accompagnement précieuse. En effet, la Sophrologie a beaucoup à offrir en tant qu’outil de lâcher prise, d’équilibre et de confiance en soi. D’autant que se sentir bien dans sa tête et dans son corps, avoir le moral et être sereine optimise les chances de réussite d’une FIV ou d’une insémination.

La Sophrologie permet de se réconcilier et se reconnecter avec ce corps parfois rejeté, de découvrir les techniques de respiration et de relaxation, de mieux vivre les modifications corporelles dues aux traitements mais aussi d’apprivoiser les peurs liées au protocole de PMA.

L’alliance entre le travail sur le corps et celui sur l’esprit et la recherche d’équilibre entre les deux prend tout son sens et ce d’autant plus dans les cas d’infertilité inexpliquée.

Et une sophronisée de témoigner : « Au fur et à mesure des séances, je me suis reconnectée avec mon corps. Ce corps que j’avais fini par rejeter, détester car il ne me permettait pas d’avoir un enfant. Cette réconciliation m’a permis de m’ouvrir de nouveau, d’écouter les messages de mon corps, d’apprendre à l’aimer. Rapidement, j’ai retrouvé un équilibre. Le manque d’enfant était toujours présent mais la Sophrologie m’a permis de prendre du recul, de reprendre confiance en moi et en mon corps. »

La Sophrologie permet également de préparer chaque étape du protocole de PMA en visualisant un vécu positif des interventions successives : stimulation ovarienne, ponction des follicules et transfert de l’embryon pour les FIV, Insémination pour les IAC et IAD. Il s’agit également de préparer positivement la grossesse qui s’annoncera.

« Forte de cette nouvelle sérénité, nous nous sommes lancés dans une quatrième insémination artificielle. J’ai pratiqué au quotidien la Sophrologie pour me préparer à l’insémination. Grâce à cet entraînement, cette dernière insémination s’est déroulée dans la joie et la bonne humeur. Et cela a fonctionné, je suis tombée enceinte ! » explique une jeune femme ayant été accompagnée par une Sophrologue.

Complémentaire à la prise en charge classique des couples infertiles, la Sophrologie permet de réinvestir positivement son corps et son projet d’enfant pour vivre autrement ce chemin compliqué mais au combien merveilleux de la naissance.

 

Auteur : Laura Caldironi, Sophrologue.

2014-12-11T14:41:07+00:00 31/03/2014|Maternité|