De la gendarmerie à la sophrologie

  • cours de sophrologie grossesse video relaxation sophrologie

Ladepeche.fr raconte l’histoire d’une reconversion professionnelle inattendue.

Celle de Alain Le Caro, un homme qui oeuvra pendant de nombreuses années et à haut niveau au sein du GIGN. Ce super gendarme qui quitta la force armée il y a une vingtaine d’années mit d’abord son savoir-faire au service d’entités privés avant de rallier Albi où il exerce son métier de sophrologue.

Nous utilisions la sophrologie au sein du GIGN pour lutter contre le stress et améliorer la maîtrise de soi et toutes les techniques d’intervention et de sécurité”, déclare-t-il dans le portrait que lui consacre La Depêche sur son site internet.

2014-12-11T14:41:11+00:0025/10/2013|Métier|
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite. Pour en savoir plus, cliquez ici. Ok