Fibromyalgie : l’intérêt de la sophrologie désormais validé ?

  • la sophrologie est-elle efficace contre la fibromyalgie

Reconnaître et exprimer ses émotions permettraient de réduire significativement les symptômes de la fibromyalgie, c’est la conclusion d’une récente étude publiée dans la revue scientifique Pain.

Les émotions à l’origine de la maladie ?

Cette découverte viendrait-elle confirmer l’intérêt de la sophrologie pour les personnes fibromyalgiques ? Oui, à en croire les résultats publiés par l’équipe de la Wayne State University (Detroit).

Leur récente étude permet d’établir une corrélation entre la maladie et la difficulté à gérer ses émotions. Mais surtout, les chercheurs ont trouvé le moyen de diminuer les symptômes de la maladie à l’aide d’une méthode très similaire à la sophrologie.

Certes, la thérapie utilisée dans le cadre de cette étude porte un nom différent mais son objectif avec la sophrologie reste identique : aider les patients à prendre conscience de leurs ressentis et apprendre à mieux les gérer au quotidien.

Les thérapies alternatives au service de la science

Les chercheurs ont mené leurs recherches auprès de 230 patients adultes atteints de fibromyalgie. Ces patients ont été répartis dans 3 groupes différents pour recevoir un traitement spécifique.

Le premier groupe a bénéficié d’une nouvelle thérapie nommée Emotional Awareness and Expression Therapy (EAET) qui vise à aider les patients à prendre conscience de leurs douleurs et de leurs émotions. Elle permet notamment d’apprendre à reconnaître ses propres ressentis et à mieux gérer ses expériences émotionnelles, telles que la colère ou la tristesse mais également la reconnaissance, la compassion et le pardon.

Le groupe 2 a bénéficié d’une thérapie d’éducation à la gestion des symptômes de la maladie, et le troisième d’une thérapie cognitivo-comportementale.

Les conclusions semblent particulièrement probantes puisque les personnes qui ont bénéficié de la thérapie EAET ont présenté une plus nette amélioration de leur état général.

  • Ainsi, ils ont été plus nombreux à ressentir une réduction de 50% ou plus de leurs symptômes douloureux.
  • Parmi les améliorations soulevées, les chercheurs ont noté en plus de la réduction de la douleur, une diminution de la déficience physique, des troubles de l’attention et de la concentration mais aussi de l’anxiété et de la dépression.
  • Les patients affirment ressentir plus d’émotions positives et une plus grande satisfaction de la vie.
  • Enfin, 35% des patients de ce groupe déclarent se sentir « beaucoup mieux » qu’avant le traitement contre 15,4% pour le groupe « éducation ».

Fibromyalgie : l’intérêt de la sophrologie approuvé ?

Cette avancée scientifique majeure pourrait bien améliorer la prise en charge des malades et contribuer à une meilleure reconnaissance des thérapies complémentaires comme la sophrologie. La sophrologie est d’ailleurs particulièrement préconisée dans le cadre de la gestion des douleurs et des émotions chez les personnes atteintes de fibromyalgie. De plus en plus de professionnels de santé proposent désormais cette méthode à leurs patients en complément de leur accompagnement médical.

Pour rappel, la fibromyalgie est une maladie inflammatoire caractérisée par des troubles de la douleur chronique. Elle s’accompagne bien souvent de fatigue, de troubles du sommeil, de la mémoire ou encore de l’humeur.

A découvrir sur le même sujet :

Vidéo – La sophrologie au service des patients atteints de fibromyalgie

2017-11-22T13:08:29+00:00 21/11/2017|A la Une, Fibromyalgie|