Grossesse, angoisse et sophrologie

  • syndicat sophrologie séance de sophrologie caycédienne

Tout d’abord les mamans qui n’ont pas encore de bébé, mais qui s’apprêtent à en accueillir un. C’est à elles que s’adresse le magazine Neuf Mois dans son numéro de septembre 2012.

Des lectrices s’inquiètent sur le devenir de leur bébé. Certaines d’entre elles sont angoissées parce qu’elles craignent que leur enfant arrive un peu trop tôt.

Le mensuel publie le témoignage d’une jeune femme qui témoigne de l’apport de la sophrologie pour l’aider à dépasser ses angoisses d’avoir un petit prématuré.

La méthode agit également sur les états d’abattement à la lisière de la dépression que peuvent vivre les femmes pendant leur grossesse.

Lire l’article de Neuf Mois.

2014-12-06T16:19:42+00:00 19/10/2012|Maternité|