La sophrologie face aux contractions de Braxton-Hicks

contractions de Braxton-Hicks sophrologie

Les contractions de Braxton-Hicks sont très fréquentes pendant la grossesse. Survenant bien avant la date du terme, la femme peut ressentir des tensons au niveau de l’utérus. Ce phénomène physiologique est tout à fait normal et survient souvent au cours des 2ème et 3ème trimestres. Alors à quoi servent les contractions de Braxton-Hicks ? Et comment la sophrologie peut les soulager ?

Les contractions de Braxton-Hicks : phénomène courant pendant la grossesse

Les contractions de Braxton-Hicks, ou contractions préparatoires, sont des contractions utérines sporadiques. Elles surviennent pendant la grossesse et se différencient des contractions de travail qui signalent l’arrivée de l’accouchement. Elles sont souvent ressenties comme des sensations de tension ou de durcissement de l’utérus. En effet, l’utérus, est un muscle fin et comme l’explique Camille Carrel¹, sage-femme et sophrologue : « Au cours de la grossesse, l’utérus connaît des phases de croissance et grandit. C’est là, que les contractions de Braxton-Hicks se manifestent ». En effet, durant la grossesse l’utérus grandit et change afin de suivre l’évolution du fœtus. Alors, plusieurs signes² permettent d’identifier les contractions de Braxton-Hicks :

  • Un durcissement de l’abdomen
  • Des contractions irrégulières : 30 secondes pour chaque contraction et plusieurs fois par jour
  • Une sensation d’inconfort mais pas douloureux

Aussi, les contractions de Braxton-Hicks sont différenciable des mouvements du bébé³. De fait, lors des mouvements du bébé le ventre se durcit uniquement à un endroit alors que la contraction  durcit l’ensemble du ventre. De plus, les contractions de Braxton-Hicks n’impactent pas sur la dilatation du col de l’utérus, peuvent aider à préparer le corps et l’esprit à l’accouchement. En revanche, si la femme enceinte ressent plus de 20 à 30 contractions de Braxton-Hicks, une mesure nécessaire de précaution sera mis en place car ces contractions presque incessantes peuvent évoluer en vrai contractions constituant une menace d’accouchement prématuré.

Publicité

La sophrologie : un soutien  les femmes enceintes atteintes de contractions de Braxton-Hicks

En général, les contractions de Braxton-Hicks s’estompent avec un peu de repos, un changement de position ou une petite marche. Or, si les contractions deviennent désagréables, il suffit de s’allonger et de se mettre sur le côté gauche, jambes repliées, respirez doucement et se détendre. Alors, pour se détendre quoi de mieux que la sophrologie ? En effet, la sophrologie offre aux femmes enceintes atteintes de contractions de Braxton-Hicks des techniques de relaxation, de respiration et de visualisation qui peuvent contribuer à soulager l’inconfort émotionnel et physique. Ainsi comme l’affirme la spécialiste Camille Carrel,

« Les exercices de respiration issus de la sophrologie, tels que “les éventails”4 sont aussi très efficaces pour accompagner les sensations désagréables »

Ainsi, en apprenant à se détendre et à gérer leur stress, les femmes enceintes peuvent faire face à ces contractions, réduisant ainsi leur impact sur leur bien-être global pendant la grossesse. De plus, les séances de sophrologie offrent un espace de calme et de préparation mentale pour accueillir la naissance avec sérénité et confiance.

Envie d'en lire plus ?