Mieux vivre le diabète grâce à la sophrologie

  • sophrologie logo définition de sophrologie

Lorsque l’on déclenche un diabète, l’équilibre devient une question cruciale : équilibre du taux de sucre dans le sang, équilibre alimentaire, équilibre entre les temps d’activité physique et les temps de repos,… Or s’il est une discipline qui permet de renforcer l’équilibre sur les plans corporel et mental, c’est bien la sophrologie, qui s’avère être une pratique efficace pour mieux vivre le diabète. Voici quelques-uns des (nombreux) domaines où elle peut s’avérer précieuse.

Les personnes souffrant de diabète ressentent parfois une fatigue chronique, due aux variations de leur glycémie ou, le cas échéant, d’un surpoids : elles pourront, grâce à certaines techniques de sophrologie – respiration, libération des tensions inutiles, … – apprendre à récupérer et à gérer de manière équilibrée leur énergie et leur tonus. Elles pourront aussi agir sur leur stress, ce qui est essentiel pour ces personnes car c’est il constitue un facteur important d’augmentation de la glycémie.

Par ailleurs, l‘équilibre alimentaire et une activité physique régulière participent à contrer les effets du diabète sur la santé. Mais ces deux dynamiques sont parfois difficiles à instaurer… Par la relaxation dynamique utilisée en sophrologie, on peut apprendre à (re)vivre positivement son corps et reprendre ainsi naturellement goût à l’exercice physique. A  minima, ces exercices permettent de mobiliser le corps et son équilibre, le souffle, les muscles, les articulations, le système cardio-vasculaire, etc !

Enfin, la pulsion alimentaire est un ennemi de taille quand il faut observer un régime équilibré, tel que recommandé dans certains cas de diabète. Par l’utilisation de techniques de déprogrammation et de suggestion mentale, il est possible de désamorcer une pulsion (comme une envie de chocolat) en apprenant à la canaliser et à la transformer, quand elle survient, en une autre sensation positive au choix ; calme, satiété, plénitude,…

Il s’agit là, bien sûr, d’une liste de bénéfices non exhaustive ; car au-delà des problématiques spécifiques au diabète, la pratique de la sophrologie offre à tout un chacun la possibilité de conquérir une autre manière d’être, plus consciente, plus confortable, plus efficiente face aux enjeux du quotidien, quel qu’il soit.

 

Virginie Delaboudinière

 

 

2015-12-09T17:48:44+00:00 07/12/2015|Bien-être|