Sophrologie dans L’Est Républicain

  • académie de sophrologie de paris avis cours de sophrologie bruxelles

La fin de l’année 2011 fut riche en articles consacrés à la sophrologie et aux sophrologues. C’est la presse hebdomadaire régionale qui se penche le plus souvent sur les parcours de ces professionnels.

Il arrive généralement que ce soit par le biais d’une ouverture de cabinet ou par une intervention dans un cadre particulier qu’un média ouvre une entrée sur la méthode et ceux qui la transmettent.

C’est d’ailleurs ainsi que la version en ligne de L’Est Républicain débute son article dédié à la sophrologue Véronique Simon-Bouyer, tout en énonçant, à juste titre, que la sophrologie s’affirme comme une aide au mieux-vivre.

Son confrère du Républicain Lorrain a également réalisé un focus sur une sophrologue dans son édition du lundi 02 janvier 2012.

Brigitte Chollot, la thérapeute interviewée, a notamment déclaré qu’il fallait arrêter de croire que la sophrologie est une discipline fantaisiste, tout en rappelant que le métier était de plus en plus reconnu et qu’elle travaillait avec des pharmaciens et des médecins se trouvant à proximité de son cabinet.

Stress et bien-être sont aussi les angles choisis pour évoquer la méthode. D’ailleurs c’est un réseau consacré au bien-être (mesacosan.com) qui est venue vers Julie Fagoo, une sophrologue exerçant à Paris (lire l’article).

Julie Fagoo est notamment interrogée sur le déroulement d’une séance. C’est l’occasion pour elle de rappeler que ces rendez-vous s’ouvrent toujours par un dialogue entre le sophrologue et le sophronisé.

Ce document décrit également les différents exercices de sophrologie (sophronisation, relaxation dynamique) mis en place au cours des séances.

2016-01-21T10:41:18+00:00 20/01/2012|Métier|