Sifflements, bourdonnements, tintements… Ces bruits parasites sont présents au quotidien chez les personnes souffrant d’acouphènes. Ce trouble de l’audition provoque une gêne quotidienne et vient peser sur la santé mentale de ces personnes. Pour les aider à soulager ce quotidien, la sophrologie se positionne en tant qu’aide supplémentaire.  

Les acouphènes : un enfer quotidien

« Environ 10 % de la population adulte serait touchée par les acouphènes », selon l’Inserm1. De fait, 1 personne sur 10 souffre donc de bruits blancs, de bourdonnements et/ou de sifflements réguliers qui ne proviennent pas du monde extérieur. Ces bruits parasites peuvent survenir de façon constante ou par intermittence, et leur durée est variable en fonction de chacun. En effet, une personne peut souffrir d’acouphènes pendant quelques mois, tandis qu’une autre peut subir ces bruits durant des années. Ces acouphènes font partie des troubles auditifs incurables et les personnes qui en souffrent doivent donc apprendre à vivre avec cette gène parfois insupportable.

Au quotidien, les personnes touchées par ces acouphènes sont victimes de migraines, de troubles du sommeil, de difficultés de concentration et parfois de dépression2. Avec le temps, ces acouphènes peuvent aussi engendrer une perte de l’audition et des traumatismes sonores. Le fait d’entendre régulièrement des parasites auditifs peut effectivement traumatiser et peut impacter l’état de santé mentale des malades.

Publicité
sophrologie et acouphènes

Alors, pour accompagner les personnes souffrant d’acouphènes, les ORL3 peuvent orienter leurs patients vers des sophrologues afin d’avoir un accompagnement supplémentaire.

Sophrologie : mieux vivre avec ses acouphènes

Pour aider les personnes souffrant d’acouphènes, la sophrologie vient principalement les accompagner sur le plan émotionnel. En effet, cette méthode thérapeutique ne remplace pas un suivi médical, mais vient en tant que soutien complémentaire pour améliorer leur quotidien.

Les séances avec un sophrologue vous permettront donc de travailler votre gestion du stress et votre anxiété liées aux acouphènes. Avec bienveillance et douceur, votre sophrologue vous apprendra donc à relâcher les tensions présentes en vous, grâce à des exercices de relaxation dynamique4. Ce relâchement des tensions permettra ainsi de retrouver un certain calme en vous.

Par la suite, ces techniques de relaxation permettront de diminuer l’intensité des acouphènes en travaillant sur la perception de la douleur. En effet, la sophrologie permet de « se détourner de la perception5 des bruits parasites [et de] les mettre de côté », comme l’explique Catherine Aliotta6, experte en sophrologie. Le corps sera ainsi plus détendu et les acouphènes auront donc moins de poids sur le quotidien.

De plus, votre sophrologue vous proposera aussi des exercices de visualisation qui permettront de lutter contre les risques de dépression. En effet, ces différents exercices permettent de travailler des techniques d’autosuggestion et d’envoyer des images positives à votre cerveau. Pour cela, votre sophrologue vous apprendre à éloigner vos émotions négatives et à les remplacer par des ressentis positifs.

L’ensemble de ce suivi sophrologique vous permettra alors d’être accompagné et de mieux vivre avec vos acouphènes. En effet, la sophrologie est un outil remarquable pour améliorer le bien-être au quotidien.

En savoir plus