Timides, extravertis, énergiques, etc. Tous les enfants ont un caractère différent. Parfois, il arrive aussi qu’un enfant ait un comportement turbulent. Dans ce cas-ci, la sophrologie est une bonne méthode pour comprendre et aider l’enfant « difficile ».   

Pourquoi un enfant est-il « difficile » ?

Les enfants ont différentes manières de s’exprimer. Ils vont parfois être très introvertis1 ou, à l’inverse, extravertis. Mais parfois certains enfants sont aussi turbulents2 et leur comportement est plus « difficile » à gérer. Dans de rares cas, certains enfants peuvent aussi être violents verbalement et physiquement. Ce type de comportement peut paraître impressionnant mais il y a une explication derrière.

En effet, les enfants ont plus de mal à exprimer ce qu’ils ressentent, n’ayant pas encore conscience de toutes leurs émotions et ont parfois encore un faible vocabulaire. Ils ne peuvent donc pas toujours mettre des mots sur leurs émotions. Alors ils vont avoir tendance à les exprimer physiquement. Cela se traduit souvent par un excès d’énergie, des cris, des caprices etc. Pour parvenir à canaliser l’énergie d’un enfant « difficile », les séances de sophrologie sont alors très bénéfiques.

Publicité
spécialisation enfance sophrologie

La sophrologie pour les enfants « difficiles »

Pour mieux comprendre le comportement turbulent d’un enfant, la sophrologie est une aide précieuse3. L’accompagnement sophrologique permettra à l’enfant « difficile » d’exprimer ses émotions avec son corps. En effet, le sophrologue va encadrer l’enfant afin de lui montrer comment associer ses émotions avec ses ressentis physiques. Dès qu’il va ressentir de la colère, par exemple, il pourra alors l’exprimer de manière plus encadrée au lieu d’avoir un comportement excessif par rapport à la situation.

Bien que ces séances de sophrologie soient similaires à celles proposées aux adultes, elles sont aussi adaptées aux enfants avec des temps de discussion et des exercices appropriés. Les temps d’échange sont effectivement importants afin de comprendre le contexte des turbulences. En comprenant de quelle manière surviennent ces turbulences, le sophrologue pourra adapter ses séances et ses exercices en fonction de l’enfant et de ses besoins. Des techniques de respiration offriront alors à l’enfant « difficile » l’opportunité d’apprendre à relâcher ses tensions ou à extérioriser son énergie.

La sophrologie permettra ainsi à un enfant de mieux gérer ses émotions et d’éviter les comportements turbulents.

En savoir plus