Gestion des émotions, les candidates de Miss France s’essayent à la sophrologie

sophrologie Miss France

À l’approche de l’élection de Miss France 2024, les trente candidates régionales ont débuté leur stage de préparation en Guyane. Un voyage lors duquel les participantes s’immergent dans un programme riche en aventures. Alors, pour faire redescendre la pression, les candidates au titre de Miss France ont assisté à un cours de sophrologie.

Un voyage de préparation intense

L’élection de la prochaine Miss France 2024 arrive à grands pas. Alors, les trente Miss régionales ont entrepris le voyage tant attendu de préparation. Les jeunes femmes se sont donc envolées pour la Guyane le dimanche 19 novembre. Ce stage intensif, se déroule sur une dizaine de jours et vise à les préparer minutieusement pour la soirée décisive de l’élection. Un voyage qui est également un moment de partage précieux pour renforcer la cohésion d’équipe. Sous la tutelle de Cindy Fabre, directrice du concours et Indira Ampiot, Miss France actuelle, les candidates ont un programme bien chargé¹.

Ce dernier combine action, aventure et immersion dans la nature sauvage. Bien que situé dans un cadre idyllique, ce séjour en Guyane est loin d’être une simple escapade de détente pour les participantes. Outre la découverte des trésors de la région, les Miss sont constamment évaluées à travers diverses activités. Des mises à l’épreuve qui se font sous l’œil attentif du jury. Ainsi, pour faire redescendre la pression, les candidates au titre de Miss France ont assisté à un cours de sophrologie.

Publicité

Sophrologie, les candidates de Miss France 2024 assistent à une séance de sophrologie

Dès leur arrivée à Cayenne, les candidates à Miss France se sont immergées dans l’aventure amazonienne. Après avoir navigué sur le fleuve Kourou, visité un zoo-refuge et réalisé la traditionnelle séance photo en maillot de bain, place à la détente. En effet, pour gérer le stress et les émotions de cette aventure, les candidates ont bénéficié d’un cours de sophrologie. D’ailleurs, ce n’est pas la première fois que la sophrologie est utilisée par les reines de beauté. En 2017, la première dauphine pratiquait la méthode pour se préparer mentalement au concours de Miss Monde. Alors, réparties en trois groupes de dix, elles se sont volontiers prêtées à l’exercice. L’objectif de la sophrologue était alors de fournir des outils efficaces qui puissent être utilisés lorsque le stress se fait ressentir.

La thérapeute s’est particulièrement concentrée sur les techniques de respiration et de visualisation positive. Une séance collective qui s’est déroulée au bord d’une lagune, dans un environnement paisible, propice à la détente. Les ressentis sont immédiats et certaines Miss régionales ne peuvent retenir leurs larmes. Nul doute que cette expérience leur donne goût à la sophrologie ! Ainsi, ce voyage intense et exaltant marquera sans doute un moment inoubliable dans le parcours de ces jeunes femmes.

En savoir plus

Envie d'en lire plus ?