Interview de la sophrologue Géraldine Haegeli

  • sophrologue Géraldine Haegeli

Quel a été votre parcours professionnel avant de devenir sophrologue ?

J’ai passé plus de 30 ans en entreprise dans le domaine de la communication…. et je ne regrette rien ! Ce fut riche d’expériences diverses, de défis que j’avais envie de relever, de rencontres avec des personnes superbes et pour certaines d’entre elles avec qui je suis toujours en contact régulier… certains de mes clients sont aujourd’hui des amis. Et puis les cinq dernières années furent plus rudes et mes valeurs profondes mises à mal. Il était temps de réaliser mon « voeu » profond, devenir sophrologue !

A quel moment de votre vie avez-vous croisé la sophrologie ?

J’ai croisé la sophrologie il y a plus de 20 ans avec une cousine qui avait tout changé dans sa vie professionnelle pour devenir sophrologue. J’ai gardé en mémoire et puis au fil des années je me suis un peu plus penchée sur ce métier et les techniques elles-mêmes. Plus récemment, la sophrologie m’a accompagnée lors du décès de mes parents. J’ai senti que que le moment était venu pour moi aussi basculer vers un autre avenir professionnel et plus sûrement… Mes clients, mes amis m’ont largement encouragée en me disant « C’est fait pour vous ! ». C’était extrêmement agréable de se sentir portée.

Comment vous êtes-vous formé à la sophrologie ?

Une rencontre, comme tout au long de ma vie, avec Catherine Aliotta de l’Institut de Formation à la Sophrologie. Une écoute pertinente lorsque j’ai développé mon projet et un encouragement. J’ai suivi le cursus pour devenir sophrologue et en parallèle j’ai souhaité entreprendre une spécialisation en Communication Appliquée avec des outils d’Analyse Transactionnelle et de PNL pour sophrologues. Puis, un an après, j’ai suivi toujours à l’IFS la spécialisation en périnatalité.

Si vous deviez donner une définition de la sophrologie, quelle serait la votre ?

Je reprendrai les mots du Docteur Dominique Servant « je suis active sereinement ! » avec la sophrologie. C’est probablement ce que j’essaie de transmettre à mes clients !

Avez-vous un domaine d’intervention particulier ?

Au-delà de mon activité classique en cabinet,  j’interviens comme formatrice en entreprise sur la gestion du stress et relations interpersonnelles en milieu hospitalier auprès du personnel soignant, mais également en cours de groupe en entreprise sur la gestion du stress et la gestion d’un meilleur sommeil.

Je développe également toute une activité dans l’accompagnement des personnes souffrant d’acouphènes chroniques. Je fais partie de l’AFREPA (Association Française des Equipes Pluridisciplinaires en Acouphénologie, du Pôle Sophrologie et Acouphènes créé par Patricia GREVIN et de la Commission Acouphènes de l’ONS (Observatoire National de la Sophrologie)

J’accompagne les futures mamans en étant également active dans l’association a3n (accueil et accompagnement autour de la naissance)

Avez-vous des projets autour de cette activité ?

Oui, j’organise des ateliers thématiques sur Issy les Moulineaux. Par ailleurs, je me suis formée à la Méditation de Pleine Conscience et souhaite organiser des groupes mais aussi des stages l’été prochain sur le thème de « Sophrologie et Méditation de Pleine Conscience ».

Son site web : http://www.geraldine-haegeli.fr

Lire d’autres témoignages de sophrologues.

2014-11-04T17:41:47+00:00 18/11/2011|Métier|