Certaines personnes décrivent des bourdonnements, pour d’autres ça siffle ou ça chuinte. La sophrologie ne peut pas supprimer les acouphènes, mais permet d’apprendre à vivre avec et à diminuer le stress qu’ils induisent. 

L’acouphène est un message envoyé par les neurones que le cerveau interprète comme un son. La sophrologie avec ces différents exercices, mais notamment ceux de relaxation, va agir directement sur le système nerveux. Elle permettra par ailleurs au patient de s’habituer au bruit parasite, de ne plus y faire attention et aussi à modifier la perception de la douleur.

Un exercice de sophrologie à faire à la maison

Publicité
sophrologie et acouphènes

Vous pouvez vous réfugier dans une bulle de silence pour diminuer l’intensité de vos acouphènes.
 Inspirez et levez les bras à l’horizontale, poignets fléchis et paumes des mains tournées vers l’extérieur.
 Retenez votre souffle et remuez les poignets de droite à gauche (comme des essuie-glaces), puis expirez en relâchant les muscles.
 Répétez 3 fois ce mouvement.
 Puis étirez-vous et dessinez avec vos bras une bulle de silence imaginaire.
À chaque fois que vous ressentez des tensions corporelles dues aux acouphènes, réfugiez-vous dans cette bulle dans laquelle vous vous sentez bien et en sécurité sans que les bruits vous atteignent.

Et vous, souffrez-vous d’acouphènes ? Avez-vous déjà testé la sophrologie ? Partagez votre expérience avec nous dans les commentaires ou bien sûr notre page Facebook !