En février 2022, le harcèlement scolaire a été déclaré comme un délit pénal1 et peut maintenant être puni de 3 à 10 ans d’emprisonnement, en fonction des formes de harcèlement. Cependant, ce dernier est très présent dans le milieu scolaire et engendre de nombreuses répercussions sur le quotidien des élèves. Afin de soutenir et d’accompagner ces victimes de harcèlement et/ou de cyberharcèlement, la sophrologie répond présent.

Harcèlement, un fléau chez les enfants et les adolescents

Une enquête, débutée en 2015, a montré qu’environ 70 000 enfants et adolescents2 étaient harcelés au sein de leur établissement scolaire en France. Ce chiffre glaçant ouvre donc le débat sur les causes du harcèlement scolaire et comment l’éradiquer.

Que ce soit en primaire, au collège ou au lycée, le harcèlement scolaire est présent et se déclare sous différentes formes3 : insultes, menaces ou encore des coups physiques. Les raisons de ce comportement peuvent varier d’un jeune à un autre. En effet, il suffit d’un rien pour qu’un élève soit harcelé : différence physique, vestimentaire ou mentale.

Publicité
sophrologie et adolescence
Publicité
spécialisation enfance sophrologie

Les conséquences qui en découlent ont alors un impact considérable sur le quotidien et le bien-être de l’élève qui en est victime. Une des premières répercussions : l’isolement. En effet, l’enfant ou l’adolescent va adopter un comportement d’évitement à l’école et va donc tout faire pour ne pas croiser ses harceleurs. L’élève risque donc de développer une peur de l’école et fera tout pour ne pas s’y rendre.

D’autres répercussions peuvent aussi impacter son quotidien telles des difficultés de concentration, qui risquent d’engendrer ensuite des mauvaises notes ou encore un décrochage scolaire. Des troubles du sommeil et d’alimentation peuvent aussi survenir et impacter son bien-être au quotidien. En effet, le stress engendré par le harcèlement subit peut ensuite engendrer de nombreux troubles4.

Dans certains cas plus graves, le harcèlement scolaire peut aussi engendrer une forte dépression et développer d’importantes pensées suicidaires. En effet, au cours de l’année 2021, 18 enfants5 s’étaient suicidés en raison du harcèlement qu’ils subissaient.

À cela, s’est ajoutée une autre forme de harcèlement : le cyberharcèlement. Ce dernier, ajoute davantage de répercussions sur le quotidien des victimes.

Le cyberharcèlement, la partie immergée de l’iceberg

Avec l’apparition des téléphones mobiles et des réseaux sociaux, une nouvelle forme de harcèlement a vu le jour : le cyberharcèlement. Ce dernier consiste à harceler une personne par le biais d’Internet (réseaux sociaux, etc) et vient s’ajouter au harcèlement déjà présent dans le milieu scolaire. L’élève harcelé n’a effectivement aucun répit, même au sein de son propre foyer, puisque ses harceleurs vont continuer de l’attaquer via Internet. Le stress et l’isolement prennent alors davantage de place dans le quotidien de la victime.

Aujourd’hui, de plus en plus d’enfants et d’adolescents possèdent un téléphone et ont accès à Internet. Cela participe donc au développement de cette forme de harcèlement et rend la lutte d’autant plus difficile. Il est effectivement plus compliqué de retrouver les responsables sur Internet, qui peuvent parfois se cacher derrière une fausse identité.

En 2021, le gouvernement a donc mis en place différents services de lutte contre toutes ces formes de harcèlement scolaire. Ces services sont aussi dédiés à l’écoute et à la mise en place d’un accompagnement pour les victimes.

De plus, l’utilisation de la sophrologie permet aussi d’accompagner et de soutenir les élèves victimes de harcèlement à l’école afin de les aider à surmonter cette dure épreuve.

La sophrologie contre toute forme de harcèlement

En 2021, le ministère de l’Éducation Nationale a mis en place un programme de lutte6 contre toute forme de harcèlement afin d’aider les victimes et de les orienter vers des professionnels. Ce programme permet ainsi d’accompagner ces élèves afin qu’ils ne surmontent pas seuls cette épreuve. Il est effectivement essentiel pour une victime de harcèlement d’être correctement prise en charge par des professionnels de santé afin qu’elle soit écoutée et suivie. Dans le cas où votre enfant serait victime de harcèlement scolaire ou de cyberharcèlement, il est important de contacter les services concernés afin de l’aider à surmonter cette épreuve très difficile.

De plus, la sophrologie se positionne aussi comme accompagnement dans ce type de situation. En effet, le suivi d’un sophrologue permet ainsi de soutenir et d’accompagner l’élève via différents outils. Cette méthode thérapeutique sera une aide supplémentaire importante pour faire face au harcèlement subit.

Des techniques de respiration et de visualisation vont permettre à la victime de harcèlement d’apprendre à mieux gérer ses émotions. Le stress engendré par cette situation est souvent très présent, il est donc important d’apprendre à gérer son stress. Cela lui permettra effectivement de mieux réduire ses tensions et ainsi d’instaurer le calme en lui. Le fait de retrouver une forme d’apaisement permettra aussi à l’élève de reprendre goût à l’école et de diminuer sa peur. Ainsi, les absences et le risque d’échec scolaire ont plus de chances de diminuer au fil du temps.

Grâce à un travail de visualisation positive, l’élève arrivera plus facilement à contrôler ses angoisses. En canalisant ses peurs et en utilisant ces exercices, il pourra ainsi acquérir une meilleure image de lui-même. Effectivement, la confiance en soi a tendance à baisser en raison de l’acharnement subit. L’utilisation de la sophrologie est alors très utile, car elle va permettre d’aider l’élève à travailler son estime de lui-même, à l’aide de ces différentes techniques (visualisation et pensées positives). Ainsi, l’ensemble de ces outils lui donneront confiance en lui afin de surmonter cette épreuve difficile.

Le suivi sophrologique permet aussi à l’élève harcelé de se sentir soutenu et accompagné tout le long de son parcours. La présence du sophrologue est effectivement un atout considérable pour lutter contre le harcèlement scolaire. Il est donc très utile d’allier la sophrologie aux autres formes de soutien tel que l’accompagnement psychologique. Pour trouver un sophrologue spécialisé près de chez vous cliquez ici.

En savoir plus