Adeline Blondieau, sous le soleil de la sophrologie

Adeline Blondieau Sophrologue sophrologie

Son visage nous est à tous familier, comédienne et scénariste, elle a laissé un souvenir impérissable dans Sous Le Soleil. C’est à la suite d’une carrière riche, qu’elle s’oriente tout naturellement vers la sophrologie, en devenant elle-même sophrologue. Sophro Actu revient avec plaisir sur son parcours !

Adeline Blondieau, une envie de bien-être

Auparavant installée dans un cabinet du 9e arrondissement à Paris, Adeline Blondieau a aujourd’hui créé son propre cabinet de sophrologue. C’est donc dans une roulotte, en pleine Carmague, qu’elle propose ses séances de sophrologie. Cependant, avant de tout quitter et de se lancer dans la sophrologie, l’ancienne actrice a connu une période difficile.

Surmenée par une vie trop intense qu’elle menait de front sans reconnaissance, un burn-out et une dépression l’ont poussée à ralentir ses activités et à se recentrer sur l’essentiel. « Il y a presque 13 ans, j’ai fait un sévère burn-out porteur d’un message que j’ai mis du temps à comprendre », confie-t-elle dans Sophrologie Magazine1.

À la recherche d’une vie plus paisible, elle se tourne vers la sophrologie et s’oriente alors vers une formation à l’Institut de Formation à la Sophrologie2, où elle apprend ce métier avec passion et trouve légitimement sa place au sein de la profession.

La sophrologie, une discipline à sa juste mesure

Elle admet volontiers avoir toujours plus ou moins pratiqué la sophrologie sans en avoir vraiment conscience : « J’avais besoin de me nourrir d’autre chose dans ma vie professionnelle. Aider mon prochain fait partie des choses importantes pour moi. La sophrologie est une méthode qui me parlait beaucoup ».

Un choix qui semblait donc évident et une suite logique à ce parcours si complet pour se retrouver soi-même et faire profiter les autres de sa bienveillance. À ce propos, elle consulte régulièrement ceux qui la suivent sur les réseaux concernant leurs ressentis et leurs émotions, comme ici dans cette vidéo postée sur Instagram.

L’envie de partage, de tolérance, de sérénité a donc mené Adeline Blondieau à la sophrologie. Et vous, comment avez-vous découvert cela ? La sophrologie s’est-elle imposée naturellement à vous ou l’avez-vous découverte par une recommandation ? N’hésitez pas à nous en dire plus sur notre page Facebook !

Envie d'en lire plus ?