Amputation : la sophrologie pour apaiser les douleurs fantômes

douleurs fantômes amputation sophrologie membres amputés

Après une amputation, plus de deux tiers des personnes¹ concernées sont victimes de douleurs fantômes. Bien que le membre amputé n’existe plus, la douleur ressentie est bien réelle. Cependant, cette dernière peut être maîtrisée, et diminuée, grâce à la pratique de la sophrologie. 

Douleurs fantômes : le cerveau qui joue des tours

Aussi appelées algohallucinose, les douleurs fantômes se caractérisent par des sensations de picotement, de brûlure ou encore de décharges électriques. Tel que l’explique le neurologue et docteur Fabien Zagnoli, « ce sont des douleurs neuropathiques bien réelles liées à la désorganisation du système nerveux central ».

La personne amputée va donc ressentir des douleurs venant par vagues ou en continu. Le quotidien est donc lourdement détérioré : troubles du sommeil, baisse de moral, irritabilité, etc.

Ainsi, pour calmer les douleurs, il existe différentes techniques telles que la thérapie du miroir² ou encore la sophrologie qui permet d’entraîner son cerveau à canaliser cette douleur fantôme.

La sophrologie pour contrer les douleurs fantômes

En tant que technique de relaxation, la sophrologie représente la méthode idéale³ pour accompagner les personnes amputées souffrant de douleurs fantômes. Les outils que cette pratique propose permettent de relaxer le corps et le cerveau pour faire barrage à la douleur.

En supplément d’un suivi médical adapté, la sophrologie se base sur des exercices de relaxation dynamique et de visualisation qui vont permettre de libérer toutes les tensions présentes dans le corps et d’entraîner le cerveau à détourner la douleur. Le cerveau ayant des pouvoirs extraordinaires sur le corps4, il sera alors capable de mieux contrôler cette souffrance.
Ainsi, que ce soit pour faire face à une crise ou à une douleur en continu, la sophrologie pourra vous accompagner face à vos douleurs fantômes.

Envie d'en lire plus ?