Biathlon et sophrologie : un grand coup de boost pour les athlètes !

biathlon sophrologie sport coupe du monde

Ҫa y est, le 29 novembre dernier a marqué le top départ de la Coupe du Monde de Biathlon ! Un sport qui se joue à la fois dans le corps, mais aussi dans la tête. Alors, pour que les biathlètes soient gonflés à bloc, rien de mieux que la sophrologie comme outil de préparation mentale. 

Le biathlon met à rude épreuve les sportifs

Divisée en plusieurs étapes, cette Coupe du Monde de Biathlon demande une grande concentration pour les athlètes. En effet, ce sport est composé à la fois d’une épreuve de ski de fond et aussi d’une épreuve de tir. Ces deux catégories sportives sont très différentes : l’une demande une performance et un effort physique important, tandis que l’autre requiert davantage de concentration et de « self-control ».

Effectivement, le biathlon est une course de ski de fond découpée par plusieurs temps d’épreuve de tir à la carabine. À plusieurs reprises, les athlètes doivent donc s’arrêter en pleine course pour tirer sur 5 petites cibles, situées à 50 mètres d’eux. Cette étape peut être décisive pour leur course, car à chaque cible manquée, ils reçoivent une pénalité leur rajoutant du temps supplémentaire sur leur course.

Publicité
spécialisation sport sophrologie

C’est donc ici toute la difficulté de ce sport : parvenir à calmer son corps et son esprit une fois devant sa cible pour viser correctement. Cela demande donc une importante capacité de concentration, qu’il est possible de travailler en amont grâce à la sophrologie.

Biathlon : la sophrologie pour rester « focus »

La sophrologie a de nombreux bénéfices utiles pour améliorer le quotidien, et elle s’avère aussi très efficace dans le milieu sportif1. Que ce soit pour optimiser sa récupération ou pour développer ses performances, cette méthode est un excellent outil de préparation mentale. D’ailleurs, certains biathlètes l’utilisent et confirment ses bienfaits pour se préparer à leurs compétitions.

Parmi ces grands sportifs, le biathlète français,  Antonin Guigonnat2, champion du monde de relais mixte simple, vante l’importance de la préparation mentale dans le sport. « Chaque saison, je me rends compte que la part du mental dans la réussite sportive est de plus en plus grande. Elle déterminera à coup sûr un bon tir ».

Grâce à ses outils de visualisation, la sophrologie permet aux athlètes de se préparer mentalement à leur prochaine course. Cela passe par l’utilisation de la pensée positive, mais aussi par des exercices d’imagerie mentale permettant de développer une plus grande capacité de concentration. Tout cela sera alors utile pendant l’épreuve du ski de fond, afin de ne pas se laisser déstabiliser par les autres compétiteurs. Et cela sera aussi très efficace pour accroître d’attention pour l’épreuve de tir à la carabine, où la concentration est un facteur essentiel.
De plus, des techniques de respiration contrôlée et de détente musculaire permettent aux sportifs de se calmer plus facilement lorsqu’ils doivent arrêter leur course pour passer à l’épreuve de tir.

Ainsi, grâce à tous ces outils sophrologiques, les biathlètes pourront booster leurs performances et être au top durant toute la durée de cette Coupe du Monde !

Envie d'en lire plus ?