Burn-out : prévenir du « ressentéisme » avec la sophrologie

sophrologie ressentéisme burn-out travail

Le « ressentéisme », cet indicateur de burn-out, prend une ampleur internationale1. Alors, qu’est-ce que signifie ce terme, quelles sont ses répercussions sur le travail et en quoi la sophrologie peut-elle aider ?  

Le « ressentéisme », un symptôme du burn-out

Le burn-out au travail peut se manifester sous différentes formes2 : troubles du sommeil, difficultés de concentration, épuisement, etc. Et parmi toutes ces formes, le « ressentéisme » est devenu un comportement récurrent chez plusieurs salariés à travers le monde.

Ce terme désigne le fait d’être malheureux dans son emploi, d’en éprouver des ressentiments et de partager ces émotions négatives autour de soi. Le but est donc de faire comprendre à son entourage professionnel d’un profond mal-être professionnel. Malgré l’aspect négatif que ce comportement laisse paraître, il peut être signe de souffrance au travail. En effet, certaines personnes ont besoin d’exprimer leur mal-être afin d’extérioriser leurs tensions.

Publicité
sophrologie et entreprise

La surcharge de travail est généralement la principale raison de cette souffrance professionnelle. Aussi, la crise sanitaire et le confinement liés au Covid-19 a participé à cette vague de mal-être professionnel3. De fait, pour prévenir ce « ressentéisme » et pour améliorer la qualité de vie au travail, la sophrologie s’invite en entreprise !

Anticiper le burn-out avec la sophrologie

Lorsque le mental est en souffrance, le corps n’hésite pas à l’extérioriser via différents signaux4 : problèmes de peau, fatigue, troubles alimentaires, etc. Il est donc nécessaire de prendre en charge sa santé mentale au travail afin que cette dernière ne vienne pas impacter l’ensemble de votre quotidien. Aussi, lorsque le burn-out n’est pas loin, la sophrologie permet de retrouver un mieux-être au travail grâce à ses différents outils. Ainsi, plus besoin du « ressentéisme » pour exprimer son mal-être professionnel !

Grâce à suivi sophrologique, composé de plusieurs séances avec un sophrologue, il sera possible d’apprendre à relâcher les tensions accumulées à cause du mal-être ressenti. Une fois ces crispations expulsées et le corps détendu, vous pourrez instaurer le calme et prendre du recul face à votre situation professionnelle. Durant ces séances, vous pourrez aussi travailler sur les répercussions de ce mal-être : troubles du sommeil, perte de confiance, etc.

Tout cela fonctionne grâce à la pratique d’exercices de relaxation dynamique5 et de visualisation. Ces outils permettront d’être davantage recentré sur vos ressentis corporels et ainsi retrouver un équilibre plus serein entre son corps et son mental. De fait, vous apprendrez à vous écouter et à exprimer vos émotions négatives sainement. Ainsi, le stress et le mal-être professionnel auront moins de risque vous impacter et vous pourrez veiller à une meilleure santé mentale.

Envie d'en lire plus ?