Les vagues de chaleur qui touchent la France depuis le début du mois de juillet 2022 n’ont fait qu’accroître le nombre d’incendies. Depuis plusieurs mois, les pompiers doivent faire face à une importante pression liée aux multiples feux de forêts présents dans le pays. L’utilisation de la sophrologie est alors une bonne méthode pour gérer correctement la pression et se préparer mentalement face aux incendies.

Des incendies de plus en plus fréquents

Ce mois de juillet 2022 n’a pas été de tout repos pour les pompiers en raison des nombreux feux de forêts présents partout en France. En effet, certaines régions françaises ont dépassé les 40 degrés et ont été victimes de multiples incendies ravageurs1. Malheureusement, ces différentes vagues de canicule ne seraient qu’un aperçu des prochaines années à venir. En effet, à cause du réchauffement climatique, la planète va connaître des « conditions climatiques extrêmes » de plus en plus importantes au fil des années.

Selon le climatologue au CNRS2, Christophe Cassou, « il est quasiment certain que l’augmentation de l’intensité et de la fréquence des extrêmes de chaleur […] se poursuivront tout au long du XXIe siècle ». Une mauvaise nouvelle pour la planète et pour les pompiers qui font face à une pression et une angoisse3 d’autant plus importantes depuis plusieurs mois.

Cette pression, les pompiers la rencontre malheureusement souvent au cours de leur carrière où ils sont confrontés « à plusieurs évènements à potentiel traumatique ». Les impressionnants feux de forêt auxquels les pompiers font face cet été peut donc être source de stress et de pression pour certains.

Une pression grandissante pour les pompiers

Plus les années passent, plus les étés deviennent chauds, et cela ne risque pas de s’arrêter. En effet, ces étés, propices aux feux de forêt, ne seront apparemment pas les derniers, « le pire serait sans doute à venir ». Selon un rapport du GIEC4 (Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat), le nombre d’incendies risque de se multiplier au fil du temps.

Le fait que le nombre de feux de forêt soit en constante augmentation n’est effectivement pas une bonne nouvelle pour les pompiers qui vont devoir éteindre de plus en plus d’incendies au fil du temps. Une pression pour ces soldats du feu qui est effectivement difficile à supporter.

Dès leur formation, les sapeurs-pompiers doivent apprendre à travailler dans des conditions extrêmes. En effet, l’environnement dans lequel ils travaillent est très inhabituel : leur équipement de sécurité et leurs outils sont généralement très lourds et encombrants. Ils doivent donc porter des charges importantes tout au long de leur mission, ce qui représente une certaine pression parfois difficile à gérer. D’ailleurs, les charges ne sont pas que physiques mais aussi mentales. Ils doivent faire face à des situations toutes plus extrêmes les unes que les autres sans perdre leur sang-froid. L’urgence constante et le fait d’avoir la vie de certaines personnes entre leurs mains apportent souvent un grand stress. Alors pour ne pas craquer sous la pression, la sophrologie est une excellente méthode à appliquer dans les casernes.

La sophrologie comme préparation mentale

La sophrologie est en effet une très bonne méthode afin d’apprendre à se préparer mentalement face à une épreuve à venir. Pour les soldats du feu, la sophrologie leur permet « d’améliorer leur concentration […], d’apprendre à gérer leur stress et leurs émotions au quotidien », comme l’explique Anaïk Reubeuze5, sophrologue-infirmière en santé au travail, qui apprend aux pompiers à canaliser leur stress. Les conditions dans lesquelles travaillent les sapeurs-pompiers étant extrêmes, il est donc important pour ces derniers d’être parfaitement préparés mentalement. Il suffit d’une erreur pour que la situation s’aggrave et engendre d’importantes répercussions.

La sophrologie est donc la méthode idéale pour une préparation mentale optimale et pour former les pompiers à prendre du recul face à la situation. Cela permettra d’éviter au stress de prendre place dans leur esprit et ainsi de ne pas perdre le contrôle de la situation. Le fait d’apprendre à instaurer le calme en soi et d’éloigner le stress permettra alors aux pompiers de ne pas se mettre une trop grande pression dans leur métier, déjà très difficile. Ils pourront alors effectuer leurs missions dans les meilleures conditions possibles grâce à la sophrologie. La préparation mentale au sein de ce corps de métier est effectivement indispensable pour éviter toute erreur de leur part. La sophrologie s’avère donc d’une grande utilité pour nos sapeurs-pompiers.

En savoir plus