Comme chaque année, le 20 novembre marque la journée mondiale des enfants, pour mettre en avant leurs droits et leur santé. C’est donc aussi l’occasion de rappeler l’utilité de la sophrologie pour veiller au bien-être et à la santé mentale des plus petits.  

Une journée mondiale qui lutte pour les droits et la santé des enfants

Depuis 1954, la journée mondiale de l’enfance permet de mettre en avant et de lutter pour les droits et le respect des enfants. Cette année, le thème principal lancé par l’UNICEF est « l’inclusion, pour chaque enfant »1. En effet, de nombreux enfants à travers le monde souffrent d’exclusion2 sous différentes formes : harcèlement scolaire, discrimination, etc. Alors, pour lutter contre toute forme d’exclusion, l’UNICEF s’engage et fait appel au monde entier pour « se montrer à l’écoute de leurs idées et de leurs revendications ».

L’inclusion est effectivement très importante, car elle influence grandement l’épanouissement et le bien-être des plus petits. En effet, un enfant souffrant de solitude et/ou d’isolement risque d’avoir une forte baisse de moral et de voir sa santé mentale impactée. Les amis que les enfants se font dès le plus jeune âge contribuent à leur développement et à leur bon équilibre3. En ayant des interactions sociales, les enfants auront effectivement moins de risque de souffrir de solitude et de baisse de moral importante.

Publicité
spécialisation enfance sophrologie

Alors, afin de privilégier cette inclusion, la sophrologie possède plusieurs techniques bien utiles pour vaincre l’isolement.

La sophrologie pour veiller au bien-être des enfants

Bien que la sophrologie ne remplace pas un suivi médical adapté, elle apporte un soutien supplémentaire pour les enfants. En effet, cette méthode thérapeutique s’avère très utile pour aider les enfants4 qui souffrent d’isolement et de solitude.

Grâce à un accompagnement sophrologique adapté, l’enfant pourra apprendre à diminuer son stress et ses émotions négatives dus à sa solitude. En effet, des exercices de respiration contrôlée5 et de détente musculaire permettent de relâcher les tensions et d’instaurer le calme en soi, pour faire disparaître plus facilement le stress. De plus, la présence d’un sophrologue lui permettra de nouer des liens sociaux utiles contre la solitude que l’enfant subit quotidiennement.

D’autres exercices lui seront aussi très utiles afin de prendre confiance en lui et de faire disparaître les mauvaises émotions, telles que la tristesse ou la peur d’être seul. En effet, les techniques de visualisation et d’images positives permettent à l’enfant d’améliorer son estime de lui-même et de prendre confiance en lui. Ainsi, il aura plus de facilité à aller vers les autres et à se faire de nouveaux amis pour vaincre son isolement.

Durant tout cet accompagnement sophrologique, le sophrologue s’adapte à l’enfant en lui proposant des séances et des exercices ludiques qui lui permettent d’apprendre à se calmer, tout en s’amusant.

De plus, il pourra aussi apprendre à lutter contre ses émotions négatives et à développer son bien-être en toute autonomie grâce à des livres de sophrologie pour enfants6. Ces livres l’aident et lui permettent aussi de trouver des techniques pour réduire son stress de manière ludique !

En savoir plus