Pour le 16 octobre, journée mondiale de la colonne vertébrale, plusieurs chiropracteurs proposent des bilans gratuits afin de prévenir les troubles musculosquelettiques (TMS). C’est aussi l’occasion de montrer comment prendre soin de sa colonne vertébrale. La sophrologie est d’ailleurs un excellent exemple de prévention des risques vertébraux !

16 octobre : journée mondiale de la colonne vertébrale

Ce dimanche 16 octobre marque la journée mondiale de la colonne vertébrale, l’occasion de faire une piqûre de rappel sur les manières de prendre soin de sa santé vertébrale. Alors pour marquer le coup, les chiropracteurs de l’Association Française de Chiropraxie (AFC) organisent une campagne de sensibilisation afin de prévenir les troubles musculosquelettiques1 (TMS). Pour cela, ils proposent des bilans vertébraux gratuits et des conseils à faire chez soi afin de diminuer les tensions et de limiter l’apparition de TMS. Ce type d’événements permet aussi de sensibiliser la population française sur la santé de sa colonne vertébrale, en prenant soin de son articulation.

En effet, de nombreux gestes et postures peuvent favoriser l’apparition de douleurs et de TMS. Qu’une personne soit assise devant son bureau ou en mouvement toute la journée, le risque d’apparition de TMS2 est tout aussi important. De plus, cette campagne de prévention est plus que nécessaire, car le nombre de TMS est en forte augmentation3 depuis 2003. En effet, ces troubles représentaient environ 87% des maladies professionnelles en 2015, dont 20% concernant des accidents de travail liés à un mal de dos.

Alors, pour prévenir ces TMS, la meilleure technique est le mouvement4, et pour cela, la sophrologie a de nombreux outils !

Sophrologie : prendre soin de sa colonne vertébrale

Grâce à ses outils de relaxation musculaire, la sophrologie constitue une excellente méthode de prévention contre les risques de TMS. En effet, les différents exercices que cette méthode propose permettent de travailler le mouvement de différentes parties du corps, pour ainsi diminuer les risques de douleurs vertébrales. Le fait d’effectuer régulièrement des mouvements en douceur permet au dos de s’étirer et de se libérer des tensions accumulées toute la journée. Ainsi, en pratiquant des exercices de relaxation dynamique avec votre sophrologue, vous pourrez apprendre à relâcher les tensions et à réutiliser ces exercices dès que l’envie se fera sentir.

Cela vous permettra alors d’utiliser la sophrologie si des douleurs vertébrales sont déjà présentes. En effet, cette méthode thérapeutique est un très bon outil de gestion de la douleur5. L’utilisation de techniques de respiration sophrologique permet effectivement de relâcher les tensions dues à la douleur, afin d’instaurer le calme en soi, par la suite. En procédant de cette manière, il sera alors plus facile de gérer la douleur présente dans la colonne vertébrale.

La sophrologie est une excellente manière d’apprendre à écouter son corps afin de comprendre d’où provient la douleur, pour ensuite mieux la gérer. Alors, que ce soit pour prévenir l’apparition des TMS ou encore pour canaliser sa douleur vertébrale, la sophrologie a la solution !

En savoir plus