Maladie de Raynaud, la sophrologie pour prévenir cette affection

maladie de Raynaud sophrologie

La maladie de Raynaud, est un trouble circulatoire (sans gravité) impactant les extrémités, majoritairement les doigts et les orteils. Mais saviez-vous qu’elle peut être exacerbée par le stress et les chocs émotionnels ? Alors, pour se préserver des crises de la maladie de Raynaud, la sophrologie est une aide précieuse.

Maladie de Raynaud et gestion du stress, l’apport de la sophrologie

La maladie de Raynaud est un trouble circulatoire¹ qui affecte les extrémités, principalement les doigts et les orteils. Elle se manifeste par des épisodes d’engourdissement et de changements de couleur (blanchissement, puis bleuissement et enfin rougeur) des membres, souvent déclenchés par le froid. Toutefois, le stress peut également provoquer ce syndrome. Ces changements sont dus à un rétrécissement temporaire des vaisseaux sanguins, réduisant l’apport du sang aux zones affectées. Ce qui provoque ces symptômes caractéristiques. Cette affection est plus gênante que grave et concerne 6 % des femmes entre 25 et 40 ans². Le stress et les chocs émotionnels sont d’ailleurs des facteurs connus pour déclencher ou aggraver les symptômes de la maladie de Raynaud. Cela en raison de leur impact sur la circulation sanguine et sur le système nerveux.

Alors, la sophrologie peut être un outil extrêmement efficace pour gérer le stress et pour prévenir les symptômes de la maladie de Raynaud. En effet, grâce à des techniques de respiration, de visualisation et de relaxation, la méthode aide à réduire les niveaux de stress. Ce qui favorise donc une meilleure circulation sanguine. En apprenant à gérer le stress et les émotions de manière plus saine, les personnes souffrant de la maladie de Raynaud peuvent diminuer la fréquence et l’intensité des crises. Lorsqu’elles sentent le stress monter, elles peuvent alors pratiquer quelques exercices pour faire redescendre la pression. De plus, la sophrologie peut aider à développer une conscience plus profonde du corps, permettant aux individus d’identifier les signes précurseurs d’une crise et d’agir en conséquence pour minimiser ses effets. Ainsi, en hiver, pensez à pratiquer la sophrologie !

Envie d'en lire plus ?