Le mois d’octobre est arrivé, et qui dit mois d’octobre dit Octobre Rose ! Cette campagne annuelle a pour but de sensibiliser la population au dépistage du cancer du sein. Cela rappelle aussi que la sophrologie est utile en tant que soin de support contre le cancer. En effet, elle possède de nombreux outils permettant aux personnes atteintes d’un cancer d’améliorer leur quotidien.

Octobre Rose : sensibiliser au dépistage du cancer du sein

En France, 355 000 personnes1 sont atteintes d’un cancer et parmi elles : 200 000 hommes et 155 000 femmes sont touchés. Depuis une trentaine d’années, ces chiffres ne font qu’accroître en raison de multiples facteurs : l’augmentation de la population, le mode de vie, les comportements à risques (tabac, alcool…), etc.

Aujourd’hui, le cancer le plus courant auprès de la population française féminine est le cancer du sein. En effet, cette maladie « représente la première cause de décès2 par cancer chez la femme ». C’est pour cela que chaque mois d’octobre, la campagne de sensibilisation Octobre Rose appelle les Françaises à se faire dépister le plus tôt possible. Car plus ce type de maladie est diagnostiqué en amont, plus il y a de chances de rémission3. « Détecté tôt, le cancer du sein est guéri dans 90 % des cas ! », comme l’explique la campagne Octobre Rose.

Publicité
sophrologie et cancer

Même si le dépistage permet de déceler plus facilement un cancer, cela n’empêche pas aux malades de vivre un enfer. La sophrologie vient alors en aide à ces personnes en tant que soin oncologique de support4 afin de les aider à vivre plus sereinement ce parcours très difficile.

La sophrologie comme soin de support contre le cancer du sein

L’utilisation de la sophrologie a de nombreuses vertus utiles pour les personnes suivant un traitement contre le cancer du sein. En effet, elle ne se positionne pas en tant que traitement, mais en tant que soin oncologique de support. Cette méthode vient en tant qu’accompagnement d’un traitement médical. À l’aide de plusieurs exercices de sophrologie (respiration, relaxation, visualisation), les personnes atteintes d’un cancer du sein pourront améliorer leur quotidien face à la maladie.

Le cancer du sein et les traitements pour le vaincre ont des répercussions importantes sur le corps. En effet, certaines femmes doivent parfois subir une ablation d’un de leur sein pour vaincre la maladie. Ce changement radical de leur corps peut alors représenter un véritable choc. L’image de soi en prend un coup et la confiance en soi diminue. C’est dans ce type de situation que la sophrologie vient donc apporter son aide et son soutien. L’accompagnement d’un sophrologue permet de travailler, grâce à la visualisation, cette image de soi afin de regagner confiance en soi.

Ce soin de support a aussi son utilité face aux effets secondaires des traitements du cancer du sein (chimiothérapie, etc.). En effet, la liste des symptômes liés aux effets secondaires des traitements est longue : anémie, vomissements, perte d’appétit, chute de cheveux, etc. La sophrologie vient alors atténuer ses symptômes et aider à améliorer au mieux le quotidien.

De plus, l’utilisation d’exercices de gestion de la douleur permet d’apprendre à mieux canaliser sa souffrance liée aux traitements contre la maladie. Comme l’explique le docteur Carole Bouleuc5, médecin spécialiste des soins de support, la sophrologie « aide à mieux supporter les effets secondaires des traitements oncologiques. Dans les enquêtes réalisées auprès des patientes, près de 40% des femmes ayant un cancer du sein déclarent recourir à ces techniques ».

Le combat contre le cancer étant un parcours très difficile psychologiquement, la sophrologie vient donc en tant qu’accompagnement d’un traitement. En effet, il est possible d’utiliser cette méthode comme un outil de gestion face à ses pensées négatives. La sophrologie permet ainsi de retrouver un certain équilibre entre le corps et l’esprit afin d’améliorer sa vie en tant que personne atteinte d’un cancer. En effet, elle se positionne en tant que soutien supplémentaire pour les personnes atteintes de cette maladie.

Pour trouver un centre et des soins oncologiques de support près de chez vous : cliquez ici.

En savoir plus