Peur des aiguilles, surmonter sa bélénophobie grâce à la sophrologie

sophrologie bélénophobie

Les phobies, ces peurs incontrôlées et irraisonnées, sont légion. Parmi les plus répandues, on retrouve la peur des aiguilles, des piqûres, autrement appelée bélénophobie. Une peur qui peut malheureusement provoquer des comportements inadaptés. Fort heureusement, ceux qui souffrent de bélénophobie peuvent compter sur l’aide précieuse de la sophrologie.

La bélénophobie, quésaco ?

La bélénophobie est la peur des aiguilles, des piqûres et des épingles. Pourtant assez répandue, cette phobie¹ peut malheureusement entraver la prise en charge médicale des principaux concernés. En effet, les vaccins, les prises de sang, les perfusions sont pour eux de véritables cauchemars. À tel point, que cette peur peut entraîner des palpitations, de l’hyperventilation, des évanouissements ou une chute artérielle. Parallèlement, de nombreux bélénophobes mettent en place des stratégies d’évitement pour échapper à leurs examens médicaux ou pour recevoir des soins. Alors, lorsque cette peur devient envahissante, les conséquences sont graves.

En France, selon les études², la bélénophobie concernerait 5 à 15 % de la population. D’ailleurs, la crise sanitaire du Covid-19 a été une réelle épreuve pour les phobiques des aiguilles. Entre les campagnes de vaccination massive et les spots publicitaires, les seringues étaient partout. Mais d’où vient cette peur irrépressible ? Si de multiples mécanismes psychologiques entrent en considération, comme de nombreuses phobies, la bélénophobie peut être le résultat d’un traumatisme durant l’enfance. Fort heureusement, la sophrologie peut venir en aide à tous ceux qui souffrent de bélénophobie.

La sophrologie pour dire stop à sa bélénophobie

La sophrologie est effectivement une aide précieuse pour ceux en proie à des comportements pathologiques. En effet, la méthode permet d’apprendre à mieux gérer les manifestations de l’anxiété provoquée à la vue d’une aiguille ou simplement à son évocation. Dans le cas d’une personne qui souffre de bélénophobie, la sophrologie va l’aider à enrayer un comportement délétère et à le remplacer par un plus positif. La méthode est d’ailleurs souvent recommandée en parallèle d’une prise en charge psychologique. La sophrologie est idéale pour évacuer les tensions (physiques et mentales), mettre à distance la peur et restaurer la confiance en soi.

Votre sophrologue s’appuiera donc sur vos capacités existantes afin de vous remémorer toute votre force. Rappelez-vous cette sensation de sérénité lorsque vous lisez un livre en bord de mer par exemple. Ancrez cette sensation en vous et faites-la émerger lorsque l’anxiété monte. En pratiquant la sophrologie, vous serez capable d’en finir avec les stratégies d’évitement et l’appréhension de l’aiguille. Ainsi, le but de cette technique étant de vous rendre autonome dans votre pratique, vous obtiendrez toutes les clés pour vous en servir quand vous en aurez besoin.

Envie d'en lire plus ?