Le parcours pour procéder à une procréation médicalement assistée (PMA) représente souvent une épreuve difficile pour les couples souhaitant avoir un enfant. Alors, pour les aider, la sophrologie permet de les soutenir et de les accompagner dans cette épreuve. 

PMA : un parcours difficile

En 2020, 123 174 femmes1 avaient eu recours à une assistance médicale de procréation afin d’essayer d’avoir un enfant. Ce type d’assistance, aussi appelée procréation médicalement assistée (PMA)2, permet à une femme seule, à un couple hétérosexuel ou à un couple composé de deux femmes d’avoir un enfant. Et quelle que soit la situation, le parcours d’une PMA est souvent un chemin semé d’embûches.

Chaque personne étant différente, toutes les femmes accédant à un parcours de PMA ne vont pas vivre cette épreuve de la même manière. Une femme seule, cherchant à avoir un enfant par PMA, n’aura effectivement pas le même état d’esprit qu’une femme en couple, procédant au même parcours. En plus des doutes, une femme seule peut aussi ressentir une grande solitude et un manque de soutien autour d’elle. Son parcours risque donc d’impacter grandement sa santé mentale. De plus, la pénibilité des examens, l’attente et l’espoir mis dans ce parcours représentent aussi une charge lourde à porter pour l’ensemble des femmes en parcours de PMA.

Publicité
sophrologie et grossesse

De plus, lorsqu’une femme souffre de problème de fertilité, certaines questions ont tendance à faire leur apparition. « Pourquoi je n’arrive pas à avoir un enfant ‘’naturellement’’ ? Est-ce que mon corps est capable d’avoir un enfant ? Ai-je fait quelque chose de mal ? ». Elles se sentent impuissantes face à leurs problèmes de fertilité et vont donc avoir une mauvaise image d’elles-mêmes.

Les répercussions sur le couple

Le parcours d’une PMA représente aussi un poids pour le/la partenaire, que ce soit au sein d’un couple hétérosexuel ou composé de deux femmes. Le stress des examens, des échecs et l’espoir qu’il y a autour de ce parcours représentent une charge mentale lourde pour le couple. Cela peut alors engendrer des tensions, des doutes ou encore de la culpabilité auprès des deux personnes.

Les difficultés à avoir un enfant au sein d’un couple hétérosexuel peuvent aussi engendrer de nombreuses questions auprès du partenaire. Ce dernier peut se sentir impuissant face à la situation et peut développer de la culpabilité en se remettant sans cesse en question. « Pourquoi je n’arrive pas à avoir un enfant ? Est-ce que je serais un bon père ? ». Toutes ces questions représentent aussi une charge lourde à porter et peuvent fragiliser l’harmonie du couple. .

D’autres doutes peuvent venir s’ajouter au sein d’un couple homosexuel. En effet, lorsque deux femmes ont recours à la PMA, une seule des deux partenaires portera l’enfant. De fait, l’autre femme peut avoir des doutes quant à la légitimité de son rôle de mère : « Suis-je vraiment une mère si je ne suis pas enceinte ? ». Même si ces doutes sont normaux, ils peuvent aussi impacter le moral du couple et rendre le parcours PMA d’autant plus difficile.

Il est donc important pour la femme, mais aussi pour son/sa partenaire, d’être soutenus et accompagnés durant cette épreuve difficile. Pour cela, la sophrologie se positionne comme un accompagnement complémentaire pour aider ces personnes tout au long de la PMA.

La sophrologie : soutenir les femmes en parcours PMA

En tant que méthode thérapeutique, la sophrologie se positionne comme une aide supplémentaire pour aider les femmes et leur partenaire accédant à une PMA. En effet, en étant accompagnées par un sophrologue, ils pourront utiliser plusieurs techniques bénéfiques afin de travailler sur différents aspects de ce type parcours. De plus, cela permettra aussi à l’ensemble du couple de s’apaiser et de vivre plus sereinement cette épreuve.

D’abord, certains exercices de respiration3 permettront d’apprendre à lâcher prise en extériorisant les tensions. Ce stress est effectivement très présent dans ce type de parcours et il est important d’apprendre à le diminuer pour, par la suite, parvenir à instaurer le calme en soi. En retrouvant son calme, il sera alors plus facile de lutter contre la baisse de moral présente durant le parcours de PMA.

De plus, avec des techniques de visualisation, le sophrologue pourra aider les femmes à renforcer leur confiance en elles. En étant à l’écoute de leur corps et en travaillant la technique de la pensée positive, ces dernières pourront développer une meilleure image d’elles. De plus, ces exercices permettront aux femmes et à leur partenaire de prendre du recul par rapport à la situation, de travailler leur motivation, etc.

Ces exercices seront aussi très utiles pour les partenaires qui peuvent aussi souffrir d’une baisse de confiance liée à leurs doutes et leurs questionnements. Ainsi, la sophrologie leur permettra de dissiper leurs peurs en instaurant un certain bien-être et en gérant leurs émotions négatives. Ils pourront ainsi anéantir ce sentiment d’impuissance qui représente un poids au quotidien.

En travaillant ensemble ces exercices de sophrologie, les deux partenaires pourront aussi développer et renforcer leurs liens afin de se soutenir davantage dans ce parcours. Tous ces bienfaits ne pourront que les aider à booster leur confiance et à les motiver dans leur parcours afin de ne pas se sentir isolés et/ou démunis.

En effet, la sophrologie représente pour elles et leur partenaire un soutien sur lequel compter au quotidien.

En savoir plus