Avez-vous la sensation de mal respirer ? Sachez que le stress est probablement le coupable.

Pourquoi la respiration, si naturelle, peut parfois devenir un problème ?

Si vous n’avez pas de pathologie respiratoire, ne fumez pas et avez quand même l’impression de mal respirer, le stress est sûrement le coupable. Il impacte directement votre respiration, et la situation peut vite s’aggraver face aux bouleversements émotionnels. Avec le stress, la respiration devient thoracique (haute) et incomplète et les émotions enfouies contractent le diaphragme. Quand cela dure dans le temps, il n’est pas rare que des palpitations, des douleurs dans la poitrine ou une sensation d’oppression fassent également leur apparition.

En effet, quand on respire mal, l’organisme présente les signes d’un état d’alerte : la fréquence cardiaque et la tension montent, la digestion se ralentit… Imaginez les conséquences de tout cela durant des mois et des années !

Que faire en cas de difficulté respiratoire ?

La première chose à faire, c’est d’aller consulter un médecin afin de s’assurer qu’il n’y ait pas de pathologie sous-jacente. Ensuite, il convient d’apprendre à mieux respirer, avec la sophrologie par exemple ! En effet, la respiration contrôlée vous permet de calmer le corps et le mental. Par conséquent, vous calmez vos émotions et toutes les réactions physiologiques liées. Avoir la maîtrise de sa respiration est donc d’une certaine façon, reprendre le contrôle de sa vie !