Le 28 avril dernier, l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) a étudié les effets du vaccin anti-Covid sur le cycle menstruel. En effet, cette étude a prouvé que le vaccin accentuerait les symptômes et les douleurs liés aux règles. Alors pour ne pas les subir, la sophrologie possède de nombreuses vertus.

Des règles perturbées par le vaccin anti-Covid

A la fin du mois d’avril, l’ANSM1 a décidé de mesurer les conséquences du vaccin anti-Covid sur les règles. Pour cela, l’agence a recueilli de nombreux témoignages. Ces derniers s’axaient sur l’avis de femmes ayant ressenti d’importants changements sur leur cycle menstruel depuis leur vaccin contre le Covid-19. Que ce soit après la première ou la dernière dose, la raison de l’apparition de ces troubles ne serait pas encore bien définie. Cependant, l’ANSM a sélectionné les hypothèses les plus probables. La réactogénicité2 (effets secondaires liés au vaccin) aurait pu engendrer une infection chez certaines personnes et aurait perturbé leurs hormones.

Le stress serait ensuite la seconde hypothèse de ces changements. L’anxiété liée à la vaccination et la pandémie du Covid-19 pourrait faire partie des éléments perturbateurs du cycle menstruel. D’autres hypothèses ont été émises accusant des maladies gynécologiques ou des traitements contraceptifs d’être responsables. Cependant, aucune de toutes ces hypothèses n’ont pas encore été prouvées.

Un quotidien grandement perturbé

Bien que la raison de ces perturbations n’ait pas encore été trouvée, ces changements représentent un véritable problème. En effet, le quotidien des personnes menstruées est totalement chamboulé à cause des nombreux changements que cela engendre sur leur cycle. Ce chamboulement s’explique par différents changements : des règles qui ne se déclenchent pas à la date habituelle (plus tôt ou plus tard) ou un flux qui devient plus abondant (obligation d’adapter ses protections périodiques). De plus, des douleurs, liées aux perturbations du vaccin, peuvent aussi handicaper ces personnes menstruées dans leur quotidien. Il est effectivement plus difficile de se concentrer ou d’effectuer une action lorsqu’une douleur survient. L’esprit est focalisé sur la douleur et les mouvements physiques peuvent accentuer la douleur des règles.

Ces dérèglements se manifestent de différentes manières3 en fonction des personnes. Cela peut se manifester sous la forme d’un changement de la fréquence du cycle (règles en avance ou en retard), d’une accentuation des douleurs ou encore « des saignements anormalement longs »4. Tous ces désagréments peuvent alors peser davantage sur le quotidien des personnes menstruées. Le fait de constater que son corps change et de ne pas en connaître les raisons représente effectivement une source de stress. Cela force ces personnes menstruées à adapter tout leur quotidien en fonction des modifications de leur cycle.

Pour beaucoup, les règles ne sont pas très agréables à vivre, entre autres, en raison des douleurs. Alors quand ces perturbations viennent s’ajouter, cela peut engendrer une charge mentale plus importante et un quotidien infernal. Le fait d’avoir des règles plus irrégulières, plus abondantes ou encore plus douloureuses peut effectivement être un véritable poids au quotidien. Souvent, cette charge mentale est déjà présente chez les personnes qui ont leurs règles mais les répercussions peuvent rendre cette dernière d’autant plus pesante. En effet, avoir des règles totalement irrégulières peut occuper une bonne partie du mental et chambouler les habitudes au quotidien. Dans ce type de situation, la présence de la sophrologie est une grande force pour les personnes qui l’utilisent.

Calmer les douleurs des règles grâce à la sophrologie

La sophrologie est en effet un très bon moyen pour calmer les douleurs liées aux règles. Différents exercices de relaxation et de détente permettent une meilleure gestion de la douleur5. Bien que cette souffrance soit plus importante, à cause du vaccin anti-Covid, cela n’empêche pas la sophrologie de faire des merveilles ! L’accompagnement d’un sophrologue permet effectivement d’apprendre à calmer les douleurs mais aussi les tensions liées à ces dernières. En effet, en contractant le corps, les douleurs vont engendrer des tensions, principalement situées dans le bas du dos.

Lorsqu’une personne souffre des douleurs de règles, ces dernières vont être principalement localisées dans le ventre et dans le dos. Alors quand le corps souffre il va avoir tendance à se contacter. Les tensions liées à ses contractions vont alors venir se loger dans le dos. En somme, plus une personne souffre, plus son corps se crispe. Cette crispation va alors accentuer la douleur : c’est un cercle vicieux. Il est donc important d’apprendre à détendre son corps pour stopper ce cercle vicieux.

En pratiquant des techniques de respiration et des exercices de relaxation, il sera alors plus simple de calmer les douleurs lorsqu’elles surviennent. De plus, lorsque le quotidien est perturbé par ces différents changements, cela amène généralement une vague de stress. La sophrologie permet alors d’apprendre à canaliser cette vague dès qu’elle survient. Ainsi, grâce à ces différentes techniques, il sera plus simple de mieux appréhender toutes ces perturbations et ces douleurs accentuées des règles.

En savoir plus