Endométriose : la sophrologie, une aide face à cette maladie méconnue

endométriose sophrologie douleurs maladie

Ce lundi 6 mars marque le début de la semaine européenne de prévention sur l’endométriose, permettant de sensibiliser à cette maladie touchant environ 190 millions de personnes¹. Bien que cette maladie gynécologique soit incurable, il est possible de la soulager grâce à une pratique régulière de la sophrologie. 

L’endométriose, une maladie méconnue

Différente en fonction de chaque individu, l’endométriose est une maladie gynécologique qui se définit par l’apparition de « tissu semblable² à la muqueuse utérine en dehors de l’utérus ». Cela peut alors engendrer de multiples douleurs, des saignements et certains cas d’infertilité³. L’ensemble de ces symptômes impactant le quotidien des personnes touchées, cette semaine de prévention sur l’endométriose vise à lever le voile et à informer sur cette maladie encore peu connue, afin de faciliter le diagnostic.

Bien que cette maladie soit de plus en plus mise en avant, il est encore difficile pour de nombreuses personnes de se faire diagnostiquer. En effet, les douleurs et les divers dérèglements en lien ne sont pas toujours pris en considération, et parfois même normalisés. Aussi, les différentes formes d’endométriose impactent aussi les difficultés de diagnostic4. De fait, ces personnes mettent généralement du temps avant de pouvoir mettre des mots sur leurs maux. Alors, pour les accompagner et pour soulager leur quotidien, la sophrologie est un atout précieux à ne pas négliger.

Publicité
Formation pour devenir sophrologue

La sophrologie pour soulager l’endométriose

Afin d’apporter un quotidien plus apaisant et moins douloureux, la sophrologie représente une technique de relaxation utile pour soulager certains symptômes de la maladie. Tel que l’explique la site officiel EndoFrance5, les soins de support « sont une aide précieuse ». En effet, en tant que soin de support complémentaire à un suivi médical, la sophrologie permet à la fois de soulager les douleurs, mais aussi d’apporter un apaisement mental.

D’ailleurs, certains sophrologues accompagnent ces personnes afin de les aider à soulager leur quotidien marqué par endométriose. En effet, l’accompagnement d’un sophrologue permet d’apprendre à gérer sa douleur grâce à des outils de relaxation corporels, alliant respiration contrôlée et décontration musculaire. Combinée à cela, la sophrologie permet aussi d’apporter une meilleure estime de soi et d’accepter son corps tel qu’il est.

Ainsi, les personnes souffrant d’endométriose pourront utiliser la sophrologie afin de retrouver un mieux-être au quotidien et d’apprendre à vivre avec cette maladie tout en étant plus sereines.

Envie d'en lire plus ?