Pour beaucoup d’adolescents, le printemps est synonyme de révisions, avec son lot d’angoisses et d’insomnies. La sophrologie peut les aider ! 

À l’approche des examens, le stress monte, les nuits se raccourcissent, le sommeil est de moins bonne qualité et pour certains l’angoisse est très présente. Or, l’anxiété est contre productive, car elle annihile nos capacités. L’objectif de la sophrologie va être d’aider l’adolescent à se mettre dans un bon état d’esprit. Pourquoi ? Car au-delà du travail de révision et d’assimilation indispensable à la réussite d’un examen, le mental joue un rôle central lorsqu’il s’agit de mobiliser ses connaissances. 

Pourquoi la sophrologie ?

La sophrologie permet d’agir sur plusieurs plans : gestion du stress, apprendre à se relâcher physiquement (très utile pour les étudiants qui sont très souvent assis) et mentalement. Cette technique permet d’apprendre à se calmer grâce au travail sur la respiration. En apprenant ces exercices en amont, le jour de l’examen d’adolescent sait comment gérer son angoisse, et ne se laisse donc pas envahir.

Publicité
sophrologie et adolescence

Le rôle clé de la visualisation

Visualiser, c’est se construire une image de ce qui va se passer. Cette technique permet de donner l’information au cerveau que cela peut bien se passer. À force de se visualiser tranquille et confiant, il finira par vraiment l’être. Le cerveau, ne sachant pas distinguer ce qui est vécu et ce qui est imaginé, croit vraiment que ce jeune a déjà vécu cet examen plusieurs fois et que cela s’est très bien passé !

La sophrologie aidera donc l’adolescent à être dans la maîtrise de ses émotions et ainsi être calme et détendu le jour tant attendu. 

Et vous, avez-vous déjà fait des séances de sophrologie pour gérer son stress ? Comment s’est-il passé ? N’hésitez pas à partager vos expériences dans les commentaires ou bien sur notre page Facebook !