Marina Nguyen-khac, une sophrologue multi-casquettes

Impactée par les conditions de son travail dans l’immobilier, Marina Nguyen-khac a eu le courage de quitter cette situation difficile pour vivre en adéquation avec ses valeurs. La sophrologie a donc été une évidence pour Marina, qui est aujourd’hui sophrologue agissant dans de multiples lieux. 

Sophrologue, une profession évidente

Avant de se lancer dans sa reconversion, Marina Nguyen-khac¹ exerçait dans le monde de l’immobilier où les conditions se sont dégradées progressivement. Son mal-être professionnel devenant de plus en plus insoutenable, elle entreprit donc une reconversion professionnelle, motivée par un besoin de veiller au bien-être des autres.

Curieusement, la question du métier de reconversion ne s’est pas posée pour Marina qui a pensé naturellement à la sophrologie. En effet, ce « retour à l’humain » sur lequel repose la philosophie de vie de la sophrologie lui a tout de suite sauté aux yeux.

Ayant connu la sophrologie grâce au bouche à oreille, Marina Nguyen-khac s’est alors renseignée davantage sur cette méthode avant de se lancer dans une formation de sophrologue au sein de l’Institut de Formation à la Sophrologie² en 2018. Une fois devenue sophrologue certifiée, elle installa donc son cabinet de sophrologie dans le département de l’Essonne (91).

Dans ce cabinet, Marina Nguyen-khac y propose des séances de sophrologie individuelles où elle accompagne principalement des personnes souffrant de stress intense. Toutefois, la sophrologue ne se limite pas simplement à la frontière de son cabinet puisqu’elle intervient aussi dans plusieurs institutions bien spécifiques.

Marina Nguyen-khac, une sophrologue multifonction

La passion de Marina Nguyen-khac pour son métier ne s’arrête pas seulement aux portes de son cabinet. En effet, la sophrologue intervient aussi au sein de résidences seniors afin d’accompagner les personnes âgées dans leur quotidien au sein de ces maisons de retraite autonomes³.

En individuelle, ou en séance collective, Marina propose donc aux seniors de travailler sur la mémoire, l’équilibre ou encore l’éveil des 5 sens. Pour elle, le but de ces séances est de développer l’autonomie de ces personnes. Elle utilise donc ses outils de visualisation afin d’orienter ses clients vers l’écoute de leur corps. Les exercices que la sophrologue utilisent sont souvent adaptés à ses clients : mouvements doux et plus courts afin d’éviter une potentielle fatigue inutile.

Grâce à cet accompagnement régulier Marina Nguyen-khac apporte donc des outils à ces résidents afin qu’ils puissent entretenir leur moral et leur physique quotidiennement.

Cependant, ces résidences ne sont pas les seuls lieux d’intervention où la sophrologue propose ses séances.

La sophrologie pour les femmes en situation de précarité

Outre son accompagnement sophrologique auprès des personnes âgées, Marina Nguyen-khac agit auprès des femmes en situation de précarité au sein de l’association ADSF4 qui lutte pour améliorer la qualité de vie des femmes dans la rue.

En effet, en dehors de ses heures de consultation en cabinet, la sophrologue se rend dans cette association afin d’apporter son soutien. Bien qu’elle ne puisse pas résoudre leurs problématiques spécifiques, elle partage sa méthode afin de les aider à lâcher prise. Comme elle l’explique, il est inutile de se « focaliser sur le positif, car cela n’est pas en adéquation avec leur situation très difficile au quotidien ». De fait, elle travaille sur le soutien face aux traumatismes, agit sur le mieux-être et partage des exercices pour les aider à se détendre et à mieux dormir.

Par le prisme de la sophrologie, Marina tente donc de trouver des solutions aux répercussions de leur situation, en accompagnant ces femmes à mieux gérer certaines conséquences (stress, troubles du sommeil, etc.). Dans ce type de séances, ces femmes viennent surtout trouver un soutien et, parfois, certains réutilisent ces exercices de leur côté afin de s’apaiser.

Ainsi, Marina apporte un peu de sérénité dans le quotidien de ces femmes en difficulté.

Envie d'en lire plus ?