Ski Alpin : le mental plus fort que jamais avec la sophrologie !

sophrologie championnats ski alpin sport

Du 6 au 19 février, à Courchevel-Méribel, se déroulera la 47e édition des championnats du monde de ski alpin¹. Un sport intense demandant une importante concentration mentale durant toute la compétition. L’occasion donc de se pencher sur la place de la sophrologie dans ce sport.  

Ski alpin, un sport entre la technique et la vitesse

Organisés tous les deux ans, les championnats du monde de ski alpin réunissent des sportifs de haut niveau afin de remporter le plus d’épreuves.
En compétition, le ski alpin est composé de 6 disciplines² : le Combiné, le Super G, la Descente, le Slalom, le Slalom Géant et le Parallèle. Bien que ces disciplines soient différentes, elles sont séparées en deux catégories : vitesse ou technique. En effet, ce sport demande à la fois des capacités techniques, mais aussi de rapidité importantes. De fait, il est primordial pour les sportifs d’avoir une concentration optimale durant toute la durée des championnats.

C’est pour cela que ces sportifs professionnels misent sur la préparation mentale avant et pendant chaque championnat et/ou compétition. Ici, la sophrologie s’avère être la méthode idéale pour accompagner les athlètes tout le long de cet événement sportif.

Publicité
Formation pour devenir sophrologue
Publicité
spécialisation sport sophrologie

Sophrologie et ski alpin : un duo de choc

Une des particularités de la sophrologie est d’être un excellent outil de préparation mentale. En effet, cette pratique permet de travailler son mental à la venue d’un événement : un accouchement, un examen, ou encore une compétition sportive de haut niveau. De nombreux sportifs professionnels l’ont d’ailleurs compris et pratiquent la sophrologie dans le cadre de leur travail. Au biathlon, par exemple, les athlètes utilisent cette discipline pour développer leur concentration, pour garder le contrôle face à leurs émotions ou encore pour mieux récupérer après l’effort.

Aussi, le ski alpin ne fait pas exception et compte certains sportifs adeptes de la sophrologie. Ici, la concentration est au centre du travail de préparation mentale. En effet, la vitesse étant une des caractéristiques de ce sport, toute erreur peut s’avérer dangereuse, il est donc primordial d’être focalisé sur la course. Ainsi, grâce à des exercices de respiration contrôlée, de détente musculaire et de suggestion mentale, les grands sportifs mettent toutes les chances de leur côté pour remporter le championnat de ski alpin.

Envie d'en lire plus ?