Éducation : la sophrologie épaule les jeunes parents stressés

sophrologie journée mondiale éducation parents enfants

À l’occasion de la journée mondiale de l’éducation, cet article se penche sur la pression que certains parents se mettent à l’arrivée de leur premier enfant. En effet, ces parents culpabilisent à l’idée de ne pas donner « l’éducation parfaite », alors la sophrologie vient les apaiser.

Chaque éducation a ses particularités

Lors de l’arrivée du premier bébé, chaque parent souhaite voir son enfant heureux. Ce souhaite est généralement accompagné d’une grande pression à l’idée de donner la meilleure éducation possible. Seulement, chaque éducation a sa particularité1 et aucune manière d’élever son enfant n’est meilleure qu’une autre. Au fil des années, le mode d’éducation se modifie et développe un nouveau comportement chez bon nombre de parents.

L’éducation positive sans sanction, les cris interdits ou encore le « non » proscrit, de multiples parents ne savent plus où donner de la tête. Certains vont même jusqu’à remettre en question leur rôle de parent.

Publicité
spécialisation enfance sophrologie

Alors, pour arrêter de se mettre la pression en tant que jeunes parents, la sophrologie donne des conseils, tout en rappelant qu’il n’existe pas d’éducation parfaite.

Parents : la sophrologie pour lâcher prise

Pour ne pas se mettre une pression trop importante en tant que parents, il est nécessaire d’apprendre à lâcher prise. Le stress, la culpabilité ou encore la remise en question peuvent avoir un impact2 sur votre santé, mais aussi sur la relation avec votre enfant. Alors, pour éviter de remettre son rôle de parents en question et pour relâcher la pression, la sophrologie vous épaule !

En effet, cette méthode psychocorporelle permet aux parents de se détendre, tout en libérant leurs différentes crispations. Des exercices de relaxation dynamique s’avèrent très efficaces au quotidien, car ils permettent de retrouver rapidement son calme grâce à des techniques de respiration simples.

Aussi, des exercices de visualisation permettront de prendre en assurance quant à son rôle dans l’éducation de son enfant. Cela permettra de faire disparaître peu à peu les doutes et la remise en question.

Petit bonus : la sophrologie est aussi un atout précieux pour aider les parents à garder leur calme face à un enfant « difficile ». Ainsi, avec cette pratique, de nombreuses options s’offrent à vous pour vous accompagner au mieux dans l’éducation de votre enfant !

Envie d'en lire plus ?