Natalophobie : la sophrologie aide à surmonter la peur de Noël

natalophobie peur Noël phobie sophrologie

Oui, la natalophobie existe vraiment et représente une véritable angoisse à l’approche de Noël. Alors, en tant qu’accompagnement complémentaire à un suivi médical, la sophrologie vous aide à combattre votre phobie afin que vous viviez une fin d’année plus sereine. 

Ne pas confondre natalophobie et déprime de Noël

La baisse de moral est fréquente à l’approche des fêtes de fin d’année. Le froid, le manque de lumière et l’année qui se termine peuvent donner un arrière-goût de déprime. Cependant, il ne faut pas confondre déprime saisonnière et natalophobie. Cette dernière est un véritable trouble catégorisé comme « phobie simple », c’est-à-dire qu’elle est reliée à un objet précis, comme le décrit la psychiatre Fanny Jacq1. Ici, Noël et tous les symboles qui s’y attachent représentent l’objet en question.

Les musiques de Noël, les décorations, les sapins… Tous ces petits détails, rappelant l’esprit de Noël, peuvent donc déclencher une forte angoisse. « Une personne natalophobe ressentira des symptômes particuliers au contact de certains symboles des fêtes de fin d’année. […] On pourra ainsi observer de l’angoisse (voire une crise d’angoisse) avec des difficultés à respirer, une accélération du rythme cardiaque, des troubles digestifs, une sensation de malaise… ».

Cependant, des astuces tout droit sorties de la sophrologie peuvent venir en aide aux natalophobes à l’approche des fêtes de fin d’année !

La sophrologie pour finir l’année en beauté

Contre l’angoisse de la fin d’année 2022, la sophrologie représente un accompagnement de taille ! En complément d’un suivi médical, la sophrologie vient en aide aux personnes souffrant de phobie2.

En effet, il est possible de consulter un sophrologue qui vous suivra sur plusieurs séances afin de vous aider à éradiquer votre natalophobie. Durant ce suivi sophrologique, vous apprendrez d’abord à chasser votre anxiété, pour ensuite parvenir à instaurer le calme. À la suite de ces premières séances, vous travaillerez votre gestion de votre peur avec des exercices de relaxation dynamique3. Des exercices de visualisation vous permettront aussi de remplacer ces mauvais ressentis par des pensées positives.

Une fois que ces angoisses seront dissipées, vous apprendrez à maîtriser votre phobie à l’aide de nombreux autres outils de sophrologie. Ainsi, vous prendrez conscience de vos capacités à surmonter votre peur. Vous pourrez donc mieux vivre ces fêtes de fin d’année, et sortir de votre zone de confort en douceur.

Envie d'en lire plus ?